Ensemble Jacques et Bernadette Chirac ont eu deux filles : Laurence et Claude. Mais en 1979, des années avant le tragique décès du président de la République, le couple a recueilli une troisième enfant prénommée Anh Dao. Cette jeune femme, qui rend aujourd'hui hommage à son "père de cœur", dénonçait hier l'attitude de sa mère adoptive.
Jacques Chirac s'est éteint : mais qui Anh Dao Traxel, son autre fille ?

© AFP

"C'est mon ami. C'est mon frère", s'est désolée Line Renaud, sur le plateau de CNews, rapporte Pure People. La chanteuse, très proche de Jacques Chirac, venait d'en apprendre le décès de la bouche de sa fille Claude. Elle fait partie de ces quelques-unes qui ont été averties avant même que l'AFP ne soit informée du drame.

Depuis des années, déjà, la santé de Jacques Chirac inquiétait considérablement ses proches.  Il a été hospitalisé à plusieurs reprises, rappelle Le Figaro, et depuis 2011 son état s'était drastiquement dégradé.

Claude et Bernadette ne sont pourtant pas les seules à exprimer leur désarroi après la mort de l'homme qui fut le premier maire de Paris après le départ de Jules Ferry. C'est également le cas de l'autre fille du couple Chirac, Anh Dao Traxel. Adoptée en 1979 par l'ancien président de la République, elle avait alors 21 ans et fuyait à l'époque le Vietnam. "Il m'a tout donné dans ma vie, m'a permis d'avoir une deuxième chance", a-t-elle déclarée, "très émue", indique le quotidien national. Et elle d'ajouter que Jacques Chirac était "un très grand homme pour la France", avec "un grand coeur".

Au sein de la famille Chirac, pourtant, les relations n'ont pas toujours été simples. C'est en tout cas ce qu'expliquait la jeune femme, il y a quelques années...

Anh Dao Traxel : l'autre fille du couple Chirac rend hommage à son "père de coeur"

Le décès de Jacques Chirac n'est, hélas, pas le premier à secouer la famille. En 2016, Bernadette et ses proches pleuraient déjà leur fille Laurence. Âgée de 58 ans, elle souffrait d’anorexie mentale depuis l’adolescence et s’est finalement éteinte après avoir fait un malaise cardiaque. C’est donc entourés de leur fille cadette, Claude, que l’ancien président et son épouse ont dû surmonter cette terrible épreuve. Très proche de ses parents, cette dernière s'était occupé de la communication de son père et veillait à l'époque, avec sa mère, à le préserver des médias, notamment depuis l’AVC dont il a été victime en 2005.

"Dans cette famille, Jacques Chirac est le noyau central et ses femmes (son épouse et sa fille cadette, ndlr) font barrage pour le protéger, nous confiait Anh Dao Traxel, en 2014. Bernadette est comme une guerrière qui m’empêche de voir mon père de cœur".

A lire aussi –PHOTOS Jacques, Bernadette et leurs filles : souvenirs de famille

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.