Après avoir évincé NKM de la direction des Républicains, Nicolas Sarkozy aurait proposé à Rachida Dati de récupérer le poste de sa meilleure ennemie. Ce qu’elle a refusé. Une réaction quelque peu surprenante.

Rachida Dati a dit non à Nicolas Sarkozy. Pas question pour elle de récupérer le poste de NKM au sein de la direction des Républicains. Une semaine après que la numéro 2 du parti a été évincée par son chef et remplacée par son rival Laurent Wauquiez, le Canard Enchaîné révèle que ce dernier n’était pas le premier choix de l’ex-chef de l’Etat. En effet, selon les informations de l’hebdomadaire satirique, ce dernier aurait préféré conserver une femme au poste de vice-président. Aussi, l’aurait d’abord proposé à Rachida Dati, puis à Virginie Calmels, lesquelles l’auraient toutes les deux refusé.

Elle avait pourtant bataillé pour que son nom figure dans l’organigramme

Publicité
A lire aussiRachida Dati chez les Républicains : "elle peut voter même si elle n’a aucune fonction"

"Je ne  sentais pas le truc !", aurait confié l’ancienne ministre de la Justice à ses proches. Une réponse quelque peu surprenante au regard de ce Rachida Dati a été capable de faire pour que son nom figure dans le nouvel organigramme des Républicains. Souvenez-vous, lorsqu’il y a quelques mois Nicolas Sarkozy revoyait la composition de la direction de son parti, la maire LR du 7e arrondissement de Paris avait été jusqu’à le menacer de dévoiler des informations compromettantes s’il n’y faisait pas apparaître son nom. "Rachida Dati est prête tout pour ne pas disparaître du paysage politique", avait alors confié à Planet.fr Elisabeth Chevalet, l’auteure de Rachida ne meurt jamais. La réaction de Rachida Dati est d’autant plus surprenante qu’elle ne manque jamais une occasion d’envoyer une pique à  NKM.

En vidéo - Evincée de la direction des Républicains, NKM dénonce des méthodes "staliniennes"


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité