Lors de sa passation de pouvoir avec Nicole Belloubet, le garde des Sceaux a repris une phrase de Casamayor. Qui est ce magistrat ?
Éric Dupond-Moretti : qui est Casamayor, l’homme qu’il cite régulièrement ?AFP

Un hommage passé presque inaperçu. Lors de sa passation de pouvoir avec Nicole Belloubet le 7 juillet dernier, Éric Dupond-Moretti a évoqué son parcours personnel et professionnel, déclarant tout l’amour qu’il avait pour son métier d’avocat. L’Ogre des assises a également eu quelques mots pour sa mère, une figure extrêmement importante dans sa vie. Un autre nom a été cité, mais qui a sans doute beaucoup moins parlé que les autres aux Français qui ont suivi la passation de pouvoir, celui de Casamayor.

Casamayor : qui est-il ?

Il s’agit du nom de plume du magistrat Serge Fuster, décédé en 1988. En tant que magistrat, il a participé au procès de Nuremberg, faisant parti de la délégation française. Ce n’est pas la première fois que celui qui est désormais garde des Sceaux évoque cette figure, puisqu’il aime particulièrement citer une de ses phrases sur la justice en France : "La justice est une erreur millénaire qui veut que l’on ait attribué à une administration le nom d’une vertu". 

S’il était magistrat sous le nom de Serge Fuster, il utilisait le pseudonyme de Casamayor pour signer ses articles et ses livres, principalement des essais sur la justice. En tout, Casamayor a écrit une vingtaine de livres, de 1953 ("Où sont les coupables ?") à 1986 ("L’Avenir commence hier"). En plus de ces essais, Serge Fuster a publié quatre romans, entre 1955 et 1982. Il a également écrit dans le journal Le Monde et dans la revue Esprit pendant plus de trente ans. Avec ses prises de position et ses réflexions sur la justice, Casamayor a aussi été au cœur de polémiques, notamment une en 1966.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Vidéo : Remaniement : qui est la compagne d'Éric Dupond-Moretti ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.