TRIBUNE – Le président de la République a annoncé l'obligation vaccinale pour certains corps et de métier ainsi que l'extension du pass sanitaire. Il fait, depuis, l'objet d'un procès en "dictature sanitaire". Des mots que réfute fermement Sylvain Boulouque, historien, enseignant-chercheur spécialisé dans l'étude du communisme et de l'anarchisme.
Dictature sanitaire : un discours dangereux, porté soit par ignorance, soit par l'extrême-droiteAFP

Sylvain Boulouque est historien. Il enseigne à l'Université de Nanterre où il conduit également ses recherches. Il est auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire du communisme et de l'anarchisme tels que Mensonges en gilet jaune (ed. Serge Safran), Julien Le Pen un lutteur syndicaliste et libertaire (ed. ACL), Les anarchistes ou Appels aux travailleurs algériens.

Depuis l’annonce par le président de la République du passe sanitaire obligatoire une partie de l’opinion se déclare hostile à cette méthode de gouvernement.

Un peu comme dans le mouvement des gilets jaunes, les oppositions sont diverses et polymorphiques. Les principaux noyaux de l’opposition se situent à l’extrême gauche et à l’extrême droite ainsi que dans une frange de la population aux contours bigarrés sans attache politique particulière. La politisation de ce type de mouvement a tendance à leur faire porter des discours et des comparaisons extrêmes. Il convient néanmoins de relativiser leur nombre et leur portée, l’actuelle société du spectacle de la communication de l’immédiateté, de l’info en continu et des réseaux sociaux produit des effets médiatiques montant en épingle et reproduisant en boucle des phénomènes marginaux, voire secondaires.

"Dictature sanitaire" : ne pas confondre la "poubelle qui brûle" et l'émeute

Une poubelle qui brûle dans une manifestation devient une émeute. Un graffiti ou une affiche sont considérés comme étant attribués à l’ensemble des manifestants alors qu’il ne s’agit la plupart du temps que d’un ou de quelques individus isolés.

Cependant, ces faits peuvent aussi être révélateurs de phénomènes de société. Dans le cadre du mouvement social actuel, la diversité des oppositions s’est traduite samedi 17 juillet par l’organisation de trois manifestations distinctes qui reprennent les orientations politiques évoquées précédemment.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.