Mercredi, la ministre de l'Éducation a apporté son soutien aux deux enseignantes de l'école de Prunelli (Haute-Corse), menacées après avoir fait chanter des élèves en arabe.
AFP

Les tensions entre les parents et les enseignantes ne semblent pas près de s’apaiser. Invitée de l’émission "C à vous" sur France 5 mercredi, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité manifester son soutien aux deux enseignantes de l’école primaire de Prunelli-di-Fiumorbu, en Haute-Corse, menacées parce qu’elles voulaient faire chanter "Imagine" de John Lennon à leurs élèves, en arabe, lors de la fête de l’école (voir l'extrait ci-dessus).

À lire aussi - Corse : des enseignantes menacées pour avoir fait chanter des élèves en arabe

Cette chanson prône la paix et la fraternité dans le monde. Pourtant, le célèbre titre de John Lennon n’a pas séduit les parents qui, après avoir découvert que les enseignantes souhaitaient le faire chanter aux élèves en arabe, ont vivement protesté. Certains d’entre eux ont également menacé de perturber le déroulement de la kermesse.

Elle "condamne ce type de comportement"

Une attitude que déplore la ministre de l’Éducation. "Cela m’inquiète terriblement", a-t-elle déclaré sur le plateau de l’animatrice Anne-Sophie Lapix avant de poursuivre : "Dans la politique que je mène pour développer les langues vivantes étrangères, l’arabe sera évidemment dans le panel des langues, parce qu’il faut le développer, parce qu’on a besoin de cette diversité des langues et je condamne ce type de comportement".

"Un climat terrible"

La direction de l’école a annulé la fête de l’école, initialement prévue le 26 juin, et une plainte contre X a été déposée par l’inspection d’académie. "Des considérations de sécurité publique l’emportent dans ce genre de situation", a indiqué la ministre. Elle a ajouté que l’ensemble de l’équipe enseignante s’était senti menacé et a évoqué un "climat terrible parmi les parents eux-mêmes".

Par ailleurs, plusieurs graffitis "Arabi Fora" ("Les Arabes dehors !") et "Lingua Corsa" (langue corse) ont été tracés à la peinture dans la nuit de mardi à mercredi, devant et aux abords de l’école, comme le souligne Le Point.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Najat Vallaud Belkacem s'exprime sur la polémique des chants en arabe en Corse

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.