Aussi étrange que cela puisse paraître, le nom de la Première dame apparaît sur l'une des liste de soutiens exposées par un candidat Lyonnais aux élections municipales. Est-ce à dire que Brigitte Macron a pris parti ? Explications.

Rien de plus qu’un vaste "gag" ? Le 10 février 2020, le service communication de la Première dame aurait eu de quoi s’étrangler : le nom de l’ancienne professeure apparaît sur la liste de soutien d’un candidat engagé dans les municipales. Et pas n’importe lequel ! Il s’agit ni plus ni moins de David Kimelfeld, dorénavant grand rival de Gérard Collomb, l’ancien ministre de l’Intérieur à qui a succédé Christophe Castaner.

Depuis des mois déjà, les deux hommes s’écharpent. Le premier est actuellement le président sortant de la métropole, qui entend bien se faire réélire en mars prochain. L’autre avait abandonné sa place, tant de maire que de capitaine de la région, pour rejoindre le gouvernement d’Emmanuel Macron. Or, rappelle Le Figaro, l’un est candidat La République en Marche. Ce n’est pas sur sa liste de soutiens qu'apparaît le nom de Brigitte Macron.

"Brigitte Macron n’est pas engagée dans la campagne des municipales et des métropolitaines à Lyon. Elle n’a pas été sollicité par l’équipe de campagne de David Kimelfeld", a immédiatement fait savoir son entourage, contacté par le magazine local Lyon Mag.  Et eux de préciser que cette inclusion s’est faite "sans son accord".

Comment Brigitte Macron s’est-elle retrouvée sur cette liste de soutien ?

"C’est une liste de soutien issue de notre consultation en ligne", ont peur leur part indiqué les équipes de David Kimelfeld, dans les colonnes de Lyon Capitale, un autre journal local. "Un petit rigolo en se nommant ‘Brigitte Macron’ et nous n’avons pas repéré la coquille". "Une simple coquille donc qui serait passée entre les mailles du filet des équipes du candidat pour finalement se retrouver en deuxième ligne de l’affiche des soutiens…", insiste cependant Le Figaro, à l’évidence peu convaincu. Le rival de Gérard Collomb, pour sa part, évoque simplement un "gag".

Si la situation s’était avérée vrai, elle aurait été d’autant plus surprenante que la relation qu’entretient Brigitte Macron à Gérard Collomb est bonne. Après tout, rappelle RTL, les deux sont de "vieux amis". En 2019, dans le cadre du tour de France entrepris par la Première dame, elle avait dîné avec l’ancien ministre à Lyon.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.