Robert Ménard sait faire parler de lui. Après avoir décidé de priver les enfants de chômeurs de garde avant la classe, l'édile de Béziers a annoncé dans les colonnes du Midi Libre qu'il ne célébrerait pas de mariage gay.
© AFP

 

À force, on pourrait appeler ça des "Ménardises". Polémique après polémique, le maire de Béziers soutenu par le Front National n'en finit pas de faire parler de lui.

Lors des débats sur le mariage pour tous, Robert Ménard avait été de tous les cortèges et n'hésitait pas à comparer l'union homosexuelle à la polygamie sur son blog.

L'édile biterrois, hostile au mariage gay, refuse donc de célébrer les noces entre personnes de même sexe. C'est en tout cas ce qu'il a affirmé aujourd'hui au Midi Libre, confirmant ainsi le souhait de faire de Béziers un "laboratoire" politique

Lire aussi : À Béziers, les enfants de chômeurs privés d'accueil avant la classe

En effet, avec les paraboles, le linge aux fenêtres, le couvre-feu, les blouses offertes aux écoliers et la proposition privant les enfants de chômeurs de garde avant la classe, les décisions prises par Robert Ménard penchent plus du côté idéologique que vers celui de l'intérêt général.

Se définissant comme "légaliste", il indique qu'il déléguera la besogne à ses adjoints.

Un présentateur météo à la culture ?

Visiblement, Béziers n'est pas une ville comme les autres. Robert Ménard vient de s'adjoindre les services de son ami Michel Cardoze, ancien M. Météo de TF1. Passé des colonnes de L'Humanité au conseil municipal de Béziers, le journaliste sera en charge de la culture.

Connu pour arborer d'imposantes moustaches, l'homme de presse est passé par les rédactions de France Inter, France Bleu et Sud Radio, onde sur laquelle il officiait avec... Robert Ménard. 

A voir sur ce thème : Quand Robert Ménard réagit à sa victoire aux municipales

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.