Le maire apparenté FN de Béziers a pris un arrêté vendredi dernier instaurant un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans. L'arrêté municipal sera applicable à partir du 15 juin.
AFP

© AFP

Le maire apparenté FN de Béziers, Robert Ménard, a instauré un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans par un arrêté municipal du 25 avril. Le projet avait été annoncé le 16 avril, lors d’un conseil municipal. L’arrêté sera applicable du 15 juin au 15 septembre pour les nuits des vendredis, samedis, dimanches, ainsi que pendant l'ensemble des nuits des vacances scolaires.

La mesure ne concernera toutefois que l'hypercentre-ville de Béziers et la Devèze, le quartier "sensible" de la ville. Le texte prévoit que "tout mineur âgé de moins de 13 ans ne pourra, sans être accompagné d'une personne majeure, circuler de 23 heures à 6 heures".

Un couvre-feu bien accueilli par les habitants

Selon RTL.fr, les Biterrois accueillent bien les premières mesures mise en place par le nouveau maire de la ville. Interrogé par la radio, l’édile considère que cette mesure ne relève en aucun cas de la politique mais bien du bon sens. Pour lui, cette mesure "protège tout le monde", y compris "les gamins qui sont dans la rue et qui ne devraient pas y être".Concernant les sanctions prises en cas d’infraction, Robert Ménard explique au Figaro que "les jeunes contrôlés seront soit ramenés chez eux par la police, soit accompagnés au commissariat en attendant que leurs parents viennent les chercher". La mise en place d’une amende est en également envisagée. "L'idée est de responsabiliser les adultes pour qu'ils ne laissent pas traîner leurs enfants seuls la nuit. Nous voulons éviter qu'ils se mettent en danger ou qu'ils portent atteinte à la tranquillité publique" explique le fondateur de Reporters Sans Frontières (RSF) au journal.

La mesure de l’édile biterrois s’inscrit dans une tendance qui se dessine depuis ces dernières années. En effet, plusieurs maires, plutôt ancrés à droite, ont déjà opté pour un encadrement strict des sorties nocturnes estivales des mineurs afin d'éviter tout débordement. C'est le cas notamment des villes de l'Essonne, comme Brunoy ou Étampes.

Vidéo sur le même thème : dans les Ardennes, un village envisage un couvre-feu - 20/12

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France