Ecouter l'article :

Ce Breton vient de Ploemeur, dans le Morbihan. Après un long séjour dans la marine, il postule alors pour devenir majordome à l'Elysée. Il n'a pas quitté le palais depuis.
Au fait, connaissez-vous le majordome personnel d’Emmanuel Macron ?AFP

Il fait parti d’un cercle très, très fermé. Jérôme Henry, 38 ans, est l’un des six majordomes personnels d’Emmanuel Macron. Il sert l’Elysée et le président qui y loge, rapporte Ouest France (article abonné). Un travail confié à des militaires "soumis au secret-défense", note le quotidien. Ce qui ne l’a pas empêché de donner quelques détails sur la réalité de son travaille, note Le Télégrame, journal local breton où se rendait le militaire, début février 2020. "Je le sers partout où il va", explique-t-il, non sans évoquer différents séjours comme ce fut récemment le cas à Jérusalem. Le titre cite également Berlin, Pékin ou Londres. 

"Avec cinq autres militaires, nous le servons à table, matin, midi et soir", commence-t-il sobrement. Avant de poursuivre : "Ce que je peux dire, c’est que le président a bon appétit. Le reste, c’est secret défense. On voit et on entend des choses qu’on ne peut pas raconter. Quand on sert le président, il faut savoir, parfois, se retirer. Tout est dans le jeu du regard, et il y a une juste distance à avoir", poursuit ce breton, originaire de Ploemeur, dans le Morbihan. Devant les élèves du  lycée pontivyen de Saint-Ivy, où il a lui aussi fait ses classes de majordome au début des années 2000, il a raconté son parcours. Il décrit "une chance est un grand honneur", car "nous ne sommes que six dans toute la France à pouvoir faire ce métier".

Avant d’officier pour Emmanuel Macron, il servait déjà d’autres chef de l’Etat

Avant de servir Emmanuel Macron, il a d’abord officié pour les conseillers du président de la République. A force de travail, il a fini par "gravir les échelons" et devenir le majordome de François Hollande. Toutefois, il ne suivra pas le président socialiste jusqu’à la fin de son mandat. 

Mais le Breton n’a pas toujours évolué dans les plus hautes sphères de l’Etat. Si, aujourd’hui, il est "tiré à quatre épingles, costard aux plis impeccables et boutons de manchette aux couleurs de la République", comme le décrivent nos confrères du Télégramme, il a d’abord au sein même de l’école à laquelle il a rendu visite. Puis, une fois son bac pro obtenu, il est parti servir dans la Marine sept ans durant, à partir de 2004. Il souhaitait alors "voyager et naviguer". Ce n’est qu’ensuite qu’il a gagné les dorures du prestigieux palais qu’est l’Elysée.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.