François Tortuyaux, le maire de Mourron (Ardennes), a été réélu contre son gré. A défaut de candidats, le conseil municipal l'a élu contre sa volonté.

Il avait annoncé qu’il ne briguerait pas un quatrième mandat mais il a pourtant été reconduit à son poste de maire du village de Mourron, dans les Ardennes. François Tortuyaux dirigeait la commune depuis 1995. Son engagement initial remontait même à 1983 puisqu’il officiait déjà en tant que conseiller municipal. Cependant, l’édile de ce petit village de 85 habitants avait décidé de ne pas se représenter aux élections de mars dernier.

Elu sur un malentendu

"L’un des conseillers municipaux avait dit qu’il serait partant pour prendre la suite", affirme François Tortuyaux, qui pensait donc avoir trouvé un remplaçant. Toutefois, lors de la première réunion du conseil le 29 mars, à la question de savoir qui se portait candidat, personne ne s’est manifesté. "Celui qui s’était dit partant a dit que ce n’était pas ce qu’il avait voulu dire et que son travail ne lui permettrait pas d’assurer la fonction de maire", raconte t-il. De plus, sur les sept conseillers municipaux, seuls six peuvent prétendre à la tête de la mairie, le septième étant ressortissant européen.

Après discussion, les conseillers ont élu à la majorité absolue le maire sortant… qui ne voulait pas rempiler ! "Ils étaient très contents de ma réélection mais je leur ai répété que je ne voulais pas et que j’allais prendre rendez-vous avec le sous-préfet". 

Le Prefet a indiqué à François Tortuyaux qu’il accepterait la démission à condition que le maire trouve un remplaçant. Le haut fonctionnaire a en outre précisé qu’il pouvait refuser la première lettre de démission mais pas la seconde. Néanmoins, même s’il ne veut vraiment plus diriger la commune, l’édile ne compte pas la laisser dans la dificulté : "Tant qu’il n’y aura personne j’assumerai la fonction, à condition que tout le monde me donne un coup de main", assure t-il.

Vidéo sur le même thème : un candidat FN malgré lui

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : élu malgré lui

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.