Après la diffusion des vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux, d'autres images ont choqué les internautes. Publiées en exclusivité par Paris Match, elles sont "musclées", à défaut d'être véritablement violentes. Le détail.
Affaire Griveaux : la nouvelle vidéo qui choque les internautesAFP

Quelques jours après les faits, leur interpellation choque les internautes. Après avoir diffusé les vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux sur les réseaux sociaux, Piotr Pavlenski a été arrêté par les forces de l’ordre, le samedi 16 février 2020 à 17h21. Les faits, rapporte Paris Match, se sont déroulés à Boulogne, devant l’hôtel où s’était caché le réfugié politique.

Les images, diffusées en exclusivité par l’hebdomadaire dans la soirée du mercredi 19 février, montrent une "interpellation musclée". Alexandra de Taddeo, la compagne de l’artiste russe, a également été arrêté.

Contrairement à sa petite amie, Piotr Pavlenski était menotté. D’après le journal, qui évoque aussi les interrogatoires, il s’est "enfermé dans un silence hautain, alors qu’Alexandra de Taddeo s’est longuement épanchée devant les enquêteurs de la PJ".

Les Grandes Gueules, qui n’ont pas manqué de commenter les images, les ont aussi re-diffusées sur le plateau, comme on peut le voir dans ce tweet.

Sur le plateaux, certains chroniqueurs s’interrogent d’ailleurs de la pertinence de telles images. C’est le cas de Marie-Anne Soubrée, avocate, qui cite l’article 803 du code de procédure pénale. Ce dernier rappelle que "nul ne peut être soumis au port des menottes ou des entraves que s’il est considéré soit comme dangereux pour autrui ou pour lui-même, soit comme susceptible de tenter de prendre la fuite". Par ailleurs, il est également recommandé de ne pas filmer la scène.

Et l’avocate de poursuivre : "Je pense que Paris Match va trop loin. C’est des images qu’on ne doit pas montrer".

Qu’a dit Alexandra de Taddeo pendant sa garde à vue ?

Alexandra de Taddeo a confirmé avoir entretenu une relation avec Benjamin Griveaux en mai 2018, et dit avoir été la destinataire des vidéos diffusées, ainsi que des messages.

Pour autant, elle dit ne pas savoir comment ces documents se sont retrouvés en possession de son petit ami Piotr Pavlenski, dont elle ne s’est cependant pas désolidarisée formellement.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.