Une fois de plus, le Livret A pourrait vous décevoir. L'entrée en vigueur d'un nouveau mode de calcul de sa rémunération risque, en effet, de ne pas vous être favorable. Explications.

Ecouter l'article :

C'est sans conteste l'un des placements préférés des Françaises et des Français. Pourtant, le Livret A enchaîne les déconvenues. En janvier 2019, déjà, il accusait un taux historiquement bas rappelle La Tribune. Ce qui ne l'empêche pas de séduire sans discontinuer : en un an, les épargnants qui ont opté pour lui - ce qui représente tout de même 80% des contribuables - ont collectivement déposé quelques 14,2 milliards d'euros. Une augmentation de 49%, souligne le quotidien Les Echos

Hélas pour les 55 millions de Françaises et de Français qui possèdent un Livret A, la chute de son taux de rémunération se poursuit. Dès février 2020, un nouveau mode de calcul pourrait en effet pénaliser les épargnants. 

Dans le détail, résume Capital, le taux du Livret A ne serait plus gelé à 0,75%, comme c'était le cas depuis 2015. Dès la fin du mois, il évoluera en fonction de la moyenne du taux d'inflation des six derniers mois, mais aussi des taux interbancaires à court terme (Eonia). Le résultat, explique le magazine spécialisé en économie, est ensuite "arrondi au dixième de point le plus proche". 

"Il n'y a plus de garantie d'avoir un taux supérieur à l'inflation avec ce nouveau mode de calcul", décrit Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l'Epargne, contacté par le site d'information.

Eonia, un danger pour le Livret A ?

Cette nouvelle formule est d'autant plus inquiétante qu'elle permet aux taux d'intérêts négatifs de minorer sensiblement la rémunération du Livret A. Eonia, par exemple, accuse des taux à -0,46%. 

Compte tenu du ralentissement de l'inflation, il n'est pas improbable que le taux de rémunération du Livret A chute à 0,6% ou 0,5%, estime Philippe Crevel, dès le début de l'année. Il ne pourra pas cependant creuser plus bas, puisque Bercy a décidé de fixer un plancher à 0,5%, qui entrera en vigueur au même moment que le nouveau mode de calcul.

"En moyenne, sur un Livret A, les Français ont déposé 4 800 euros en 2018. Une baise de 25 centimes de la rémunération leur coûterait environ 1 euros par mois", déclarait Eric Lombard, le 2 octobre 2019. Il est le directeur général de la Caisse des Dépôts.

Pour l'heure, souligne Capital, le taux doit encore être confirmé par les prévisions de la Banque de France. Cependant, s'il tombe effectivement au futur palier, cela signifierait qu'il chute bien en deçà de l'inflation… Et accélérerait mécaniquement la perte d'argent des épargnants.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.