Plusieurs amendements à la loi Pacte visent à encourager le financement de la transition écologique et solidaire par les contrats d'assurance vie. Y compris pour ceux déjà souscrits.
IllustrationIstock

Epargne : la loi Pacte va-t-elle vous forcer à financer la transition écologique et solidaire ?

Publicité

Au beau milieu d’une crise environnementale sans précédent, votre épargne peut-elle être utilisée à des fins écologiques ? Pour la députée La République en Marche (LREM) de l’Allier, cela ne fait aucun doute. Bénédicte Peyrol, qui est également membre de la commission des finances de l’Assemblée nationale, appelle d’ailleurs ce verdissement de l’épargne de ses vœux. C’est en ce sens qu’elle a fait voter une série d’amendements à la loi Pacte qui a été validé par le palais Bourbon en nouvelle lecture, le samedi 16 mars.

Publicité

Dans une interview accordée à Capital, elle explique son action : l’idée ne consiste pas, selon elle, à forcer les assurés à placer leur argent sur des investissements labélisés ou verts mais à forcer les assureurs à en proposer davantage. "Il s’agit d’une mesure d’obligation de présentation pour les assureurs. L’épargnant, lui, aura toujours le choix d’investir ou non dans ces labels. Il ne sera pas tenu de souscrire un pourcentage dans telles ou telles unités de compte", explique-t-elle dans les colonnes du mensuel.