Livret A, LLDS, PEL, PERCO… Que ce soit dans le cadre d'une épargne de précaution, d'entreprise ou retraite, de nombreux produits sont proposés. Est-il toutefois possible d'en souscrire plusieurs ? Faisons le point.
Combien de livret d’épargne peut-on avoir ?IllustrationIstock

Peut-on posséder plusieurs comptes épargne ? Si les Français disposent d’un large choix de placements à court, moyen ou long terme (Livret A, épargne populaire, épargne logement, épargne en actions, épargne retraite…), la question peut se poser. Tout dépend de la famille à laquelle ils appartiennent : livrets réglementés ou livrets non-réglementés.

Comme le détaille Empruntis, les premiers "obéissent à des conditions financières fixées par la loi", et ne sont soumis à aucune imposition.

Les seconds, aussi appelés super livrets, "varient en fonction des établissements bancaires". Bien qu’imposables, ils offrent des conditions plus avantageuses : souscription ouverte à tous, taux de rémunération supérieur aux livrets réglementés fixé par l’établissement qui le distribue, plafond de dépôt plus élevé.

Livrets règlementés : un seul par personne ?

Les conditions d’éligibilité des Livrets réglementés sont fixées par décret. Voici dans le détail, le nombre de livrets que vous pouvez posséder, d’après le site du gouvernement :

  • Livret A : un seul livret A par contribuable ou un livret pour chacun des époux ou partenaires de pacs soumis à une imposition commune
  • Livret de développement durable et solidaire (LDDS) : un seul par contribuable ou un livret pour chacun des époux ou partenaires de pacs soumis à une imposition commune
  • Livret d’épargne populaire (LEP) : un livret par contribuable (soit deux par foyer fiscal). L’ouverture d’un LEP est soumise à un plafond de revenus
  • Le Livret Jeune : produit réservé aux jeunes de 12 à 25 ans (un seul par personne)
  • Compte épargne logement (CEL) : un seul par personne
  • Plan d’épargne logement : un seul par personne

Il est en revanche possible d’en cumuler plusieurs de différentes catégories : un Livret A, un PEL et un LDDS par exemple.

Qu’en est-il pour les livrets non-règlementés ?

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : Comment épargner 100 000 € en 10 ans plus facilement