INTERVIEW. Épargne de précaution, assurance vie, crédit immobilier… Si la richesse des femmes s'accroît avec les années, elle n'a pas encore atteint la parité avec les hommes, du fait des inégalités économiques affectant leur autonomie financière. Raison pour laquelle la gent féminine se montre plus prudente ? Des expertes nous apportent des éléments de réponse.
Argent : de quelles manières les femmes gèrent-elles leurs finances et leur patrimoine ?IllustrationIstock

Comment les femmes gèrent-elles leur argent ? Si, depuis 1965, une loi autorise les femmes à disposer d’un compte bancaire en leur nom et à travailler sans le consentement de leur conjoint, leur rapport à l’argent et au marché financier reste superficiel. En cause, les modèles sociaux et familiaux, l’âge, la région d’origine, le niveau de revenus, mais aussi et surtout, un manque d’éducation financière. Les résultats d’une étude menée au Royaume-Uni par TIAA Institute et GFLEC Personal Finance Index indiquent que seulement 12% des femmes ont répondu correctement à 75% des questions de culture financière, contre 21% des hommes.

Ainsi, d’après Sallie Krawcheck, Directrice de la division Global Wealth & Investment Management à la Bank of America, la gent féminine voit l’argent "soit avec une connotation négative", soit comme un élément "faisant partie d’une zone de compétences" qu’elles ne sont pas "censées détenir".

De manière générale, encore aujourd’hui, les étudiantes s’orientent moins vers des formations en finance que leurs homologues masculins.

Comment gèrent-elles alors les finances du foyer ?

Argent : les femmes, "reines des finances du ménage" ?

Selon le site Comparateurbanque.com,"à la maison, ce sont les femmes les reines de la finance. 90% d’entre elles connaissent le montant exact des leurs impôts, et s’occupent de toute cette partie pour celles en couple". 60% semblent gérer les comptes à part égale avec leurs conjoints, et 34% régir seules les finances domestiques.

Néanmoins, des stéréotypes perdurent et peuvent mener à la violence économique. Selon une étude Bred-Banque Populaire/Le Parisien, le cliché selon lequel les femmes sont trop dépensières est approuvé par la jeune génération (45% des hommes 18-24 ans, et 39% des 25-34 ans). Au sein des couples, les femmes peuvent alors parfois être exclues de la gestion de l’argent.

Elles font pourtant preuve d’une grande organisation : 85% planifient leurs achats importants 6 mois à l’avance, tandis que 74% attendent les soldes, 64% les promos et 63% les remises intéressantes, d’après un sondage datant de 2019.

Toutefois, "beaucoup de couples fonctionnent avec leur compte joint. En plus de leur travail, la charge mentale pèse souvent sur les femmes. Gestion des courses, des enfants, tâches ménagères… Elles sont souvent multitâches. Trop préoccupées par l’intendance du quotidien, elles laissent peut-être aussi par "facilité", la gestion du patrimoine financier à leur conjoint, et se détournent ainsi de l’information bancaire", analyse Stéphanie Thomas, directrice de publication de Comparateurbanque.com chez HOP Digital France.

Pourtant, malgré quelques améliorations, au vu des inégalités persistantes (écart de salaires, carrière fragmentée…) elles ont tout intérêt à construire, pérenniser et optimiser leur patrimoine. Quels sont les placements qu’elles privilégient ?

Vidéo : Quel document peut vous réclamer votre banque ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.