5 timbres qui pourraient vous faire gagner beaucoup

Vous aimez les pièces de monnaie ? Vous souhaiteriez également vous enrichir ? Il est grand temps, dans ce cas, d’envisager un nouveau type de placement potentiellement très lucratif : le timbre. L’Autorité des marchés financiers (AMF), n’hésite pas à le présenter comme un produit d’épargne "atypique", ce qui veut dire qu’il faudra être extrêmement vigilants et "redoubler de vigilance" : "Le risque est grand d’y perdre votre argent et de tomber sur des arnaques", alerte en effet l’organisme.

Rappelons d’entrée de jeu qu’il existe plusieurs types de placements. "Il existe deux catégories de placements. Les premiers sont classiques : ils sont régulés et organisés. C’est dans cette catégorie qu’on retrouve les actions par exemple. Le timbre fait partie des ‘biens divers’. Contrairement aux actions, il n’a aucun rendement intrinsèque. Il n’est pas possible de dégager des revenus avant la revente, et il faut faire une plus-value", expliquait Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l’Epargne, dans nos colonnes. 

Se lancer dans ce genre d’investissement implique de savoir ce que l’on fait. Mais pourrait vous rapporter énormément ! La preuve dans notre diaporama.

Ce qu’il faut savoir avant d’investir dans le timbre

"Il s’agit d’un placement très subjectif, qui n’a pas de fondamentaux économiques. Les arnaques existent et il convient de se méfier des promesses de rendement quasi certain. C’est d’ailleurs sur ce point que l’AMF cherche à attirer l’attention des épargnants. Le timbre n’est pas un produit qui permet de faire fortune", insiste l’économiste. Des avertissements importants à l’attention de tous les futurs philatélistes en herbe.

Vidéo du jour

Dans le meilleur des cas, certains timbres peuvent s’échanger pour plusieurs milliers d’euros, indique Pleine Vie sur son site. La liste.

5 - Les timbres Poste aérienne

1/5
5 - Les timbres Poste aérienne

Les timbres poste aérienne édition de 1935 peuvent rapporter gros, observe Pleine-Vie. Comptez sur une cote à plus de 1 500 euros et un prix de revente aux alentours de 800 euros au moins.

4 -Les timbres Pont du Gard

2/5
4 -Les timbres Pont du Gard

Les timbres Pont du Gard, édition de 1930, ne sont pas en reste, poursuit Pleine-Vie. Comptez sur une cote à 2 400 euros et un prix de revente de 1 000 euros au moins.

3 - Les timbres Orphelins de guerre

3/5
3 - Les timbres Orphelins de guerre

Les timbres Orphelins de guerre, édition de 1917, rapportent aussi beaucoup, note encore Pleine-Vie. En bon état, bien sûr, ils présentent une cote à 2 580 euros et peuvent aisément se revendre pour 950 euros au moins.

2 - Les timbres Empire (1 franc) carmin foncé avec nuances et non dentelés

2 - Les timbres Empire (1 franc) carmin foncé avec nuances et non dentelés
Voir la suite du diaporama