A l'affiche du téléfilm Retour chez ma mère et bientôt grand-mère : Josiane Balasko est au centre de toutes les attentions en ce moment. Son (large) patrimoine le mériterait aussi…
Très gros cachets, amitiés brisées… A quel point Josiane Balasko est-elle riche ?AFP
Sommaire

Fortune de Josiane Balasko : sa vie est un paradis ?

Elle était à l’affiche d’un téléfilm à gros succès, ce dimanche 7 octobre. Josiane Balasko, qui jouait l’un des rôles principaux dans Retour chez ma mère diffusé sur TF1, a réuni 6,7 millions de téléspectateurs devant leur poste de télévision. Et c’est loin d’être son premier carton : elle fait souvent salle comble rappelle La Dépêche. Et ça lui réussit plutôt bien.

A lire aussi : Costumes, montres de luxe, château... L'incroyable fortune de François Fillon

En effet, Josiane Balasko est riche. C’est même elle qui le reconnaît. Invitée du Grand direct des médias sur Europe 1 en 2014, elle a brièvement évoqué sa situation, au détour d’une question sur l’émission Rendez-vous en terre inconnue. "Je ne me sens pas, moi privilégiée, riche, connue, d’aller voir des gens qui vivent culs nus et qui n’ont rien, et de jouer avec les bons sauvages et montrer mes larmes en disant que c’est formidable. C’est une forme d’indécence que je n’aime pas", avait-elle expliqué dans l’interview dont Gala  se fait l’écho. Elle-même est originaire d’une famille modeste : elle est la fille d’un juif yougoslave et d’une française qui tiennent un petit bar, dans le 10ème arrondissement de la capitale.

Si Josiane Balasko reste assez discrète sur sa fortune, elle a tout de même touché d’importants cachets par le passé. En 2007 l’ex-bande du Splendid, dont elle fait partie, décroche le gros lot avec Les Bronzés 3. Le film attire pas moins de 10,4 millions de spectateurs et rapporte 18 millions d’euros. Une somme que les six comédiens principaux doivent se partager. Dans leurs contrats, rappelle Le Figaro, ils avaient prévu un minimum garanti de 343 010 euros par personnes et 0,45% sur toutes les recettes du film (entrées au cinéma en France et à l’étranger, ventes de vidéo, de produits multimédias et toute autre forme d’exploitation".

L’année qui suit, en 2008, les gains continuent. Josiane Balasko est d’ailleurs l’actrice française la mieux payée de l’année, avec 1,4 million empochés d’après Les Inrockuptibles. Une somme qui regroupe ses revenus en tant que scénariste, productrice et réalisatrice pour le film Cliente.

Fortune de Josiane Balasko : quand les bronzés habitent Versailles et Paris

Josiane Balasko n’est pas seulement riche, elle est également bien logée ! Propriétaire de plusieurs maisons, elle possède notamment une impressionnante maison de 250 m² à Jouy-en-Josas, près de Versailles (Yvelines), souligne le site d’information people Pure People. D’après le site spécialisé dans la vente immobilière MeilleursAgents, le prix moyen du m² pour une maison dans la ville est estimé à 4 685 euros, en 2018…

Et ce n’est pas l’unique bien immobilier dont bénéficie l’actrice. D’après Le Parisien, elle possède également une deuxième maison à Pigalle (Paris 9ème arrondissement, Île-de-France). "A l’époque, j’avais fait des emprunts pour l’acheter. Aujourd’hui, je ne pourrais plus me l’offrir", confesse-t-elle à propos de cette demeure qu’elle a notamment décoré d’une tête de bison et d’une cour fleurie à l’étage. A titre d’information le prix moyen du m² en plein cœur du 9ème arrondissement s’établit à… 10 501 euros selon MeilleursAgents.

Fortune de Josiane Balasko : trop belle pour toi ?

Depuis des années déjà, Josiane Balasko porte des valeurs fortes et s’engage en politique – sans forcement afficher une étiquette particulière. En 2011, elle a voté pour François Hollande mais s’est tout de même félicitée de l’abandon, en 2013 de l’abandon du projet de taxe à 75% pour les très hauts revenus rapporte Pure People, qui se fait l’écho d’une interview accordée à Europe 1 Matin.

Au micro de TV Mag, une ancienne amie de la star pointe du doigt le rapport de Josiane Balasko à l’argent. Dominique Lavanant, qui interprétait "Christiane l’esthéticienne" dans la saga Les Bronzés regrette le tournage du dernier volet. "C’est mon pire souvenir de tournage, c’était tellement horrible que j’en ai pleuré. Aux yeux des anciens du Splendid, je n’étais rien. Juste une débutante face à d’anciens amis", commence-t-elle, dans un entretien cité par Gala. "Elle a été mon amie, on était cul et chemise, et on connaissait nos familles respectives…", poursuit-elle à l’égard de Josiane Balasko spécialement. "Par moment elle me manque, c’est vrai. Quelque chose transforme les gens. Peut-être l’argent", assène-t-elle ensuite.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.