L'actrice Françoise Arnoul s'est éteinte ce 20 juillet à l'âge de 90 ans. Star du film "French Cancan" de Jean Renoir, elle a été une icône du cinéma dans les années 1950. Planet vous invite à découvrir ses clichés méconnus au fil de sa carrière.
Mort de Françoise Arnoul : ces photos vintages méconnues de la star des années 50

Le septième art perd l'une de ses légendes. Ce mardi 20 juillet, l’actrice Françoise Arnoul est décédée à l’âge de 90 ans à Paris des suites d’une longue maladie, comme l’a annoncé son entourage dans un communiqué. Derrière ce nom se cachait une grande figure du cinéma français.

De son vrai nom Françoise Gautsch, elle a vu le jour le 9 juin 1931 à Constantine en Algérie où elle grandit avec ses deux frères auprès d’un père général (dont elle a pris Arnoul, l’un de ses prénoms comme nom d’artiste) et d’une mère comédienne. Poussée par cette dernière à suivre une voie artistique, elle a pris des cours de danse et de piano à Rabat au Maroc avant de faire ses débuts sur scène dans le rôle d'un papillon du Carnaval de Robert Schumann. Un ballet dans lequel elle s’est produite dans les grandes villes du Maroc au profit de la Croix-Rouge.

Elle était une icône glamour dans les années 1950

Ce n’est que plus tard lorsqu’elle suit ses études au lycée à Casablanca que Françoise Arnoul se passionne pour le cinéma. À son arrivée en France, la danseuse abandonne ses études pour se consacrer à la comédie où elle prend des cours d’art dramatique avec Madame Andrée Bauer-Thérond dans le 9ème arrondissement. Son talent et sa beauté juvénile lui ouvrent les portes du septième art, l’année de ses 18 ans, où elle joue le rôle d’une danseuse dans L'Épave réalisé par Willy Rozier en 1949. Une apparition sulfureuse à l’écran où elle a été doublée pour des scènes dénudées.

La carrière de Françoise Arnoul a pris un véritable tournant dans les années 1950, où elle enchaine les rôles de femme-enfant et midinette à travers les classiques de l’époque. Parmi ses films notables, on retient Nous irons à Paris de Jean Boyer et French Cancan du célèbre Jean Renoir (1954). Un film pour lequel la comédienne avait travaillé pour décrocher le premier rôle. "Je m'étais présentée à lui en ressemblant le plus possible à une femme sortant d'un tableau d'Auguste Renoir", confiait-elle d’après Le Figaro.

Icône glamour et "petit monstre sacré" du cinéma durant la décennie, Françoise Arnoul a travaillé avec de grands réalisateurs comme Henri Verneuil, Roger Vadim ou encore Marcel Carné. Elle a également partagé l’affiche avec Fernandel ou Jean Gabin, deux stars qui ont pu admirer la beauté de la talentueuse comédienne sur les tournages. Mais avec la montée en puissance de Brigitte Bardot, l’actrice quitte peu à peu les écrans pour se tourner vers la télévision dans les années 60. Retour en images sur ses plus beaux clichés méconnues à travers le diaporama ci-dessus.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.