C'est une star qui a grandi aux yeux du public, au fil de ses rôles. Ce 9 juin, après presque 30 ans de carrière, Natalie Portman fête ses 40 ans. Retour sur les succès, les amours et les secrets de la vie de l'actrice oscarisée.
Carrière, couple, antisémitisme... Les secrets de Nathalie Portman© Hahn Lionel / ABACAabacapress

Natalie Portman : une actrice éclectique

Il y a des stars plus précoces que d'autres dont on ne peut nier le talent même enfant. Natalie Portman fait partie de ceux-là. L'actrice qui fête son 40ème anniversaire ce 9 juin évolue sur nos écrans depuis bientôt 30 ans. Elle est révélée en 1994 à l'age de 13 ans par Luc Besson qui trouve dans la jeune adolescente l'apprentie tueuse à gage de son film Léon. Un premier rôle au cinéma très remarqué qui va ouvrir les portes d'Hollywood à la comédienne en herbe.

Natalie Portman va alors être plébiscitée par les plus grands cinéastes : Michael Mann, Woody Allen ou encore Tim Burton la choisissent pour leurs films Heat, Tout le monde dit I love you et Mars Attacks !

Après ce début de carrière prolifique, la jeune actrice va se voir proposer un rôle qui inscrira le nom de Natalie Portman à jamais dans l'histoire du 7ème art. À 18 ans, elle décroche le rôle de Padmé Amidala, la mère des jumeaux Luc Skywalker et Leïa Organa dans le très attendu prequel de la saga Star Wars.

Entrant dans la vingtaine, l'interprète de la jeune Mathilda dans Léon va alors devoir transformer l'essai et réussir la transition vers des rôles plus adultes. Un moment crucial de sa carrière que Natalie Portman va passer sans encombre notamment grâce au film Closer, entre adultes consentants. Un long métrage avec Julia Roberts et Jude Law pour lequel, elle va remporter sa première récompense en tant qu'actrice : le Golden Globe de la meilleure actrice dans un rôle secondaire.

Natalie Portman va par la suite faire preuve d'une certaine liberté dans le choix de ses rôles, prenant toujours garde à ne pas s'enfermer dans un genre. L'interprète de Padmé Admidala oscille entre superproductions, films indépendants, romance, comédie et des longs metrages plus dramatiques jusqu'à obtenir le rôle de sa carrière. Dans Black Swan, elle interprète Nina Sayers, une danseuse de ballet qui rêve d'obtenir le rôle de "reine des cygnes" dans le célèbre ballet Le Lac des cygnes de Piotr Ilitch Tchaïkovski, au point de se perdre elle-même dans sa quête du rôle tant espéré. Une prestation magistrale de la comédienne qui a dû subir une énorme préparation : perte de poids, apprentissage de la danse classique...  "La formation a commencé un an avant le film à raison de deux heures par jour. Puis nous sommes passés à cinq heures quotidiennes. Les deux derniers mois de tournage, je prenais huit heures de cours journaliers. Mon corps était dans une douleur constante", détaillait Natalie Portman à Vogue

Un travail récompensé par l'obtention de l'Oscar de la meilleure actrice. Une consécration pour l'actrice qui a par la suite été au casting des films Marvel : Thor, le biopic sur Jackie Kennedy sobrement intitulé Jackie ou encore Ma vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan. Avec une carrière aussi riche et réussie, l'interprète de la scientifique de Jane Foster dans Thor aurait pu prendre la grosse tête et perdre sa simplicité. Chose qui n'est jamais arrivé et cela Natalie Portman l'explique par la présence de ses parents et de sa famille qui lui ont permis de garder les pieds sur terre.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.