De tous les joueurs de tennis français, il est actuellement le mieux payé. Et ce n'est pas peu dire... Sa richesse personnelle a d'ailleurs fait l'objet de multiples critiques.
Cachets, pub, et exil fiscal… L’inconcevable fortune de Jo-Wilfried TsongaAFP

Fortune de Jo-Wilfried Tsonga : un tennisman multimillionnaire ?

Il est connu pour son talent sur les cours et pour les publicités Kinder Bueno. Jo-Wilfried Tsonga, l’une des figures de proue du tennis français, compte aussi parmi les sportifs les mieux payés en France. Selon les informations de l’Internaute, il arrivait à la 12 ème place en 2014, avec une rémunération mensuelle de 140 00 euros sur l’année. Toutefois, selon un classement de l’Equipe publié en février 2015, il aurait touché 4,6 millions d’euros de gains en 2014. Ce qui ferait de lui le 27 ème sportif le mieux payé.

A lire aussi :Roger Federer : découvrez son incroyable train de vie !

Au total, sur toute sa carrière, il aurait gagné un peu plus de 20 millions de dollars, comme le révèle le site Sportune, spécialisé dans le business du sport. Une somme faramineuse qui fait de lui le tennisman français le mieux payé. Il est notamment suivi par Richard Gasquet (15 736 856 $) et Gaël Monfils (13 744 378 $). Cette fortune ne prend évidemment pas en compte les éventuels contrats publicitaires des joueurs, qui viennent s’ajouter à cette somme totale. Toujours selon L’internaute, le patrimoine total du tennisman est estimé à 275 millions d’euros.

Millionaire, Jo-Wilfried Tsonga n’apprécie pourtant pas parler de son argent. Ou plutôt, il n’apprécie pas qu’on critique sa fortune, comme le révélait Voici en 2015. Selon lui, le sujet est tabou. "Si j’étais allé en Inde gratuitement ils auraient dit quoi ? Tout le problème est là. En France, l’argent est un souci, cela ne m’étonne pas finalement qu’ils réagissent ainsi", lance-t-il, avant d’assurer qu’il est moins privilégié qu’un footballeur, puisqu’il n’a pas de club pour financer ses charges professionnelles.

Fortune de Jo-Wilfried Tsonga : optimisation et exil fiscal

Toutefois, le sponsoring et le tennis ne sont pas les seules outils à disposition de Jo-Wilfried Tsonga pour maximiser sa fortune. Et pour cause ! Comme de nombreuses personnalités fortunées, il a fait le choix de l’exil fiscal. Jo-Wilfried Tsonga habite donc à 5 kilomètres de la frontière française, à Gingins, en Suisse. Depuis 2009, il vit dans une villa de 200 m², équippée d’une piscine et d’un jaccuzzi, comme le rapporte Gala.

Cependant, il l’assure, il continue de payer ses impôts en France. Une déclaration validée par L’Express, au moins pour l’année 2011 où il a du s’acquitter de 230 000 euros pour 47 jours de résidence. Néanmoins, en 2014, l’Obs  s’interroge, particulièrement après une déclaration du ministre des sports de l’époque, Patrick Kanner. Pour ce dernier, l’exil fiscal des tennismen n’est pas condamnable, s’ils remportent la coupe Davis. "Personne n’ira regarder où ils paient leurs impôts", avait-il déclaré au Monde. Par ailleurs, pour investir dans l’immobilier français, le numéro 1 du tennis hexagonal a choisi de passer par le Luxembourg, comme l’indique Mediapart (article sur abonnement). De quoi réaliser, précise le journal, une "double optimisation fiscale, par rapport à la France comme par rapport à la Confédération helvétique".

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.