Vous en avez marre de vous faire marcher sur les pieds à la plage, de ne pas pouvoir prendre de belles photos ou encore de ne pas profiter d'un endroit que pour vous ? Alors essayez ces destinations peu connues.  
9 destinations pour éviter le tourisme de masse

Suriname

1/9
Suriname

Sur la côte atlantique, dans le nord de l'Amérique du Sud, ce petit pays est peu connu. Cette ancienne colonie néerlandaise brille par son multiculturalisme. La capitale Paramaribo conserve de beaux témoignages de l'architecture coloniale hollandaise. Mais ce que l'on vient voir surtout au Suriname, ce sont ses réserves naturelles. Celles de Raleighvallen et de Brownsberg sont réputées pour la multitude d'espèces d'oiseaux qui y résident.

Sao Tomé-et-Principe

2/9
Sao Tomé-et-Principe

Le plus petit État africain ressemble à s'y méprendre à une île des Antilles. Le peu de touristes qui l'ont visité racontent un séjour paradisiaque avec des plages désertes sur des kilomètres de long, une eau turquoise, des forêts tropicales et des montagnes escarpées qui offrent des points de vue étonnants. Si vous aimez les fruits tropicaux, la bonne musique, les gens cool, vous venez de trouver là votre paradis.

Albanie

3/9
Albanie

Sauvage mais accueillante, l'Albanie est méconnue des Européens. Le territoire est principalement occupé par une chaîne de montagne que seule une bande côtière a pu stopper. La plus belle est surnommée la "Riviera albanaise", sur la cote ionienne. Sa réputation est due à ses magnifiques paysages mêlant plages de sable fin et montagne escarpée.Si vous décidez de vous y aventurer, l'incontournable est de réaliser le tour des sept lacs de Lura.

Niue

4/9
Niue

Voici une des beautés du Pacifique que seuls les aventuriers les plus chevronnés iront découvrir. En effet, ce pays insulaire de 1600 habitants n'a pas de territoire voisin à moins de 600 km à la ronde et seul un vol par semaine provenant d'Auckland le dessert. En guise de récompense, les gouffres de Vaikona et de Togo raviront les amoureux de la nature sauvage et les plongeurs. La visibilité de l'eau y est dingue.