Après les beaux jours, voilà le retour du mauvais temps. Les orages reviennent sur une bonne partie du pays ce week-end. Certains départements seront impactés dès samedi matin.
Orages : les départements concernés dès samedi matin

Le diaporama indique les départements où des orages sont attendus dans la matinée du samedi 24 juillet. Ces prévisions de Météo France sont valables le 22 juillet à 16 heures, elles sont susceptibles d'évoluer d'ici le week-end. 

Après de longues semaines d'attente, le beau temps a fait son retour dans l'ensemble du pays. Pour les juillettistes, le moment est donc venu de profiter d'un ciel sans nuage et de températures très agréables. 

Ce jeudi 22 juillet, la barre des 30 degrés a ainsi été dépassée dans de nombreux départements. Parmi les territoires où on a suffoqué, certains sont pourtant peu habitués aux fortes chaleurs.  Le Parisien s'attarde ainsi sur le cas de la Bretagne, une région où l'atmosphère reste généralement assez fraîche. Depuis le début de la semaine, le mercure s'affole notamment dans la ville finistérienne de Brest, ou des records historiques risquent bien d'être battus. Il faut noter que la Grande Bretagne ainsi que l'Irlande font également face à des températures exceptionnellement élevées. 

Orages : quels sont les départements où le ciel va gronder samedi prochain ? 

Après des semaines de grisailles, l'été semblait donc finalement s'installer. L'accalmie pourrait cependant être de courte durée. Dès le week-end prochain, celui du 24 au 25 juillet, le mauvais temps revient sur une bonne partie de l'Hexagone. Des orages sont ainsi attendus dans un nombre important de départements. 

Si vous comptiez organiser un barbecue ou un picnic en plein air, un changement de programme risque bien de s'imposer. Consultez notre diaporama pour savoir si votre département fera face aux orages dès samedi matin. 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.