9 insectes à garder dans son jardin ou à la maison
Moucheron, mouche de terreaux, pucerons… Ces insectes sont à éliminer pour la bonne santé de votre jardin ou de votre maison. A l'inverse, d'autres sont importants et sont le signe que votre jardin ou votre logement sont sains. Quels sont-ils ?

Il y a parfois des rencontres dont on se passerait bien. C’est le cas quand l’un de ces insectes se retrouve dans votre logement, d’après Le Figaro. L'insecte est défini par le Larousse comme « un animal invertébré articulé, respirant par des trachées et dont la tête est indépendante du thorax, qui comprend trois anneaux portant chacun une paire de pattes.» L’élimination de ces hexapodes peut vite devenir une priorité, car certains sont nuisibles. Ainsi, il faut se méfier de :

  • Les termites, qui se nourrissent de cellulose de bois. Ils affaiblissent la structure des logements construits dans ce matériau, mais également du plâtre.
  • Les punaises de lit qui mordent à la nuit tombée la peau des humains et sucent leur sang, causant démangeaisons et marques de morsure au réveil.
  • Les blattes qui se reproduisent très rapidement. Il faut dès leur première apparition réagir. C’est le manque d’hygiène qui cause leur installation.
  • Les mites, qu’elles soient alimentaires ou de vêtements, peuvent rapidement infester vos placards : jusqu’à 200 œufs sont pondus par les femelles en une journée.
  • Les fourmis qui sont toujours à la recherche de nourriture et de miettes tombées par terre.

Quels sont les insectes à ne pas tuer dans son jardin ou dans son logement ?

Pour autant, certaines bestioles ne doivent en aucun cas être éliminées… Au contraire, leur apparition démontre la plupart du temps la bonne santé du domicile et du jardin. Alors à moins d’avoir une véritable invasion, mieux vaut les garder chez-soi.

Avoir un doute sur leur utilité est tout à fait normal. Pour s’en assurer, Planet a réalisé le diaporama ci-dessous qui présente les insectes à garder dans son jardin ou à la maison, d’après le site Maison & Travaux et le média Avantages.

L’araignée

1/9
L’araignée

Elle tisse sa toile dans le jardin ou la maison, et en contrepartie, élimine les nuisibles et limite leur population. L’araignée n’est pas un ennemi mais un allié à garder précieusement.

Le perce-oreille

2/9
Le perce-oreille

Idéal contre les pucerons, le perce-oreille  est un véritable allié dans le jardin.

Les cloportes

3/9
Les cloportes

Le nom ne fait pas envie et pourtant ! Très utile pour enrichir le sol, c’est un indicateur de sa bonne santé.

La cétoine

4/9
La cétoine

Larve du scarabée vert, la cétoine se retrouve dans le compost, grignotant la matière organique…et active la décomposition.

Voir la suite du diaporama

La guêpe

5/9
La guêpe

Souvent considéré comme un nuisible, c’est pourtant une chasseuse redoutable. Elle nourrit ses larves des insectes comme les mouches… et donc permet de limiter leur population.

Les coccinelles

6/9
Les coccinelles

Ce sont de véritables gourmettes sur pattes : elles peuvent dévorer jusqu’à 100 pucerons par jour en tant que larves. Il faut donc les garder dans le jardin.

Les nématodes

7/9
Les nématodes

Petits vers de terre qui se nourrissent de nuisibles comme les limaces, chenilles et mouches de terreaux, ils sont inoffensifs et très utiles.

Les carabes

8/9
Les carabes

Coléoptères de 5 millimètres, ils aiment déguster les limaces, chenilles qui ravagent vos plantes.

Les syrphes

9/9
Les syrphes

Semblable à la guêpe mais complètement inoffensive, la syrphe dévore les pucerons et est un bon pollinisateur.