Les APL ne sont pas exclusivement destinées aux étudiants et aux jeunes ménages. Les personnes âgées peuvent également y prétendre pour financer leur logement en maison de retraite, sous certaines conditions.

APL en maison de retraite : les conditions d’attribution

Comme n’importe quelle catégorie de la population, les personnes âgées peuvent bénéficier de l’APL (Aide Personnalisée au Logement). Cette aide versée par la CAF permet de prendre en charge une partie des frais de logement engagés pour un hébergement en EHPAD ou en maison de retraite. Pour y prétendre, il est toutefois nécessaire de respecter les conditions d’attribution :

- le logement (maison de retraite, EHPAD, etc.) doit faire l’objet d’une convention avec l’Etat français ;

- le logement doit constituer la résidence principale du bénéficiaire de l’APL ;

- les ressources du bénéficiaire doivent être inférieures à un plafond variable en fonction de la situation personnelle ;

- le bénéficiaire doit être de nationalité française.

À défaut de pouvoir percevoir l’APL, les personnes âgées peuvent également faire une demande d’Allocation de Logement Sociale (ALS), moins stricte dans ses critères d’attribution.

Quel montant de l’APL pour un logement en maison de retraite ?

Publicité
Le montant de l’APL versée pour un logement en maison de retraite ou en EHPAD varie en fonction des ressources du demandeur, du type de logement, du montant du loyer, de la géolocalisation de l’établissement, etc. Sur le site Web de la CAF, il est possible d’évaluer le montant de l’APL en réalisant une simulation d’aide sociale.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet