Avec la fin du confinement, les Français sont déjà à la recherche du logement idéal pour profiter de leurs vacances, malgré la crise sanitaire. Gare aux mauvaises surprises qui pourraient entacher votre séjour, à l'image des histoires de ces vacanciers malchanceux.
Nuisibles, intrusion, maladie… Les pires expériences en Airbnb et location saisonnièreIstock

Des gros cafards dans un Airbnb en Espagne

Bientôt une semaine que les Français ont rompue le confinement. Après deux mois cloîtrés à leur domicile, ils aspirent à retrouver un minimum de liberté malgré la crise sanitaire. La période estivale arrivant à grands, certains sont déjà pressés de planifier leurs vacances d’été en France (et pourquoi pas à l’étranger).

Nombreux sont ceux qui comptent réserver un bel appartement en bord de mer, une maison familiale à la campagne, en passant par des agences de location ou avec Airbnb. Toutefois, gare aux mauvaises surprises, histoire d’éviter les fâcheuses déconvenues lors de votre installation.

C’est notamment ce qui est arrivé à Jonas, un étudiant qui a choisi de faire le tour de l’Espagne avec sa petite-amie en août dernier. À bord de leur véhicule, le couple a parcouru le pays d’est en ouest, se logeant tour à tour dans des campings et des locations. Mais l’une de leurs étapes ne s’est pas déroulée comme prévu.

"On est arrivés à Castellón de la Plana, au-dessus de Valence, et on a pris un Airbnb pour 2 nuits", explique-t-il pour Planet. Convaincu par l’emplacement près de la mer, le tarif peu élevé et les bons commentaires sur le site, le couple opte pour ce logement. En l’absence du propriétaire, ils investissent les lieux et passent une première nuit assez agitée.

"Ma copine se réveille la nuit parce qu'elle sent un truc sur sa jambe. Donc elle met un coup sur la bête et me réveille", témoigne-t-il. "Et là, le truc s'est retrouvé sur la fenêtre, c'était un cafard énorme ! Une bestiole qui a la taille d'un pouce, avec des antennes plus longues que son corps", souvient le jeune homme.

Se persuadant que c’était sûrement normal à cause de la chaleur, le couple de vacanciers se rendort. Après vérification sur Internet le lendemain, ils restent néanmoins méfiants. Durant la seconde nuit, ils inspectent les lieux dans le cas où d’autres bestioles pourraient se cacher dans leur location. "Sans même chercher, on tombe sur un gros cafard dans la baignoire", se rappelle Jonas. "C’est infecté, c’est sûr ! On se dit qu’on ne va pas dormir là, c’est dégueulasse", préférant alors dormir sur le canapé convertible.

Mais le cauchemar ne s’est pas arrêté là. "Je tire le canapé du mur, et là, il y a deux gros cafards posés sur le dos du meuble. Vraiment répugnant !", s’étonne-t-il. Même constat dans les toilettes et la cuisine, sans parler de la nourriture périmée qu’ils ont trouvée dans la pièce. C’en est trop pour les deux tourtereaux qui décident de passer la nuit dans leur voiture, sur le parking devant la plage.

Après ces deux nuits horribles, et un mauvais retour du propriétaire sous prétexte que le couple voulait "lui soutirer de l’argent", Jonas et sa copine ont reçu un dédommagement. "On s'est finalement fait rembourser en ‘avoir’ sur nos prochaines nuits sur Airbnb, concède l'étudiant, qui a néanmoins pu profiter de son périple espagnol en amoureux.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.