La période des départs en vacances ou en week-end s'accompagne souvent des embouteillages. Certains internautes décident de prendre du recul sur ce fléau et d'en faire des blagues.
Les meilleures blagues d'internautes sur les embouteillages

C'est la hantise de nombreux conducteurs. En ce mois de juillet, les départs en vacances se multiplient et avec eux la prolifération des embouteillages. Le samedi 11 juillet 2020, Bison Futé voyait rouge sur l'ensemble du territoire français, informe Ouest France. Ce fut notamment le cas en Ile-de-France où plus de 550 policiers ont été mobilisés "pour une surveillance accrue sur l'ensemble des routes de l'agglomération parisienne", a indiqué la préfecture de police ce samedi.

À la mi-journée, un pic exceptionnel de 955 km de bouchons a été atteint. Le trafic était anormalement dense et un accident sur la A7 est venu compliquer la situation. Bison Futé a également souligné que le niveau des bouchons était "largement supérieur à celui de samedi 13 juillet 2019". Un week-end de veille de 14 juillet extrêmement chargé donc, qui s'est aussi fait ressentir sur la façade atlantique.

Un dimanche bien plus calme

Sur l'A10, les vacanciers ont mis 3 heures pour rouler de Poitiers à Bordeaux au lieu des 2h10 habituelles. Le trajet inverse était également très dense avec 45 minutes de plus qu'à l'accoutumée. Entre Toulouse et Narbonne, l'A61 a été pareillement perturbée avec 20 minutes de trajet supplémentaire en moyenne. En revanche, la journée de dimanche a été un peu plus calme.

Les régions Ile-de-France et le Grand Ouest étaient classées orange pour les départs. Toute la France a globalement souffert des embouteillages ce qui a permis aux internautes de laisser libre court à leur imagination pour diffuser les meilleures blagues sur le sujet. Planet en a sélectionné 10 que vous pouvez trouver dans le diaporama ci-dessus.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.