INTERVIEW. Depuis 23 ans, Guillaume Gomez occupe les cuisines de l'Élysée. Dans son livre de recettes À la table des présidents (éditions cherche-midi), il retrace l'histoire des petits plats de René Coty à Emmanuel Macron.
"À travers un menu, on a la photo d'une époque, d'un moment venu", Guillaume Gomez, chef cuisinier de l'ÉlyséeAFP

Un passionné de cuisine, mais également de l'histoire qui la compose. À 42 ans, Guillaume Gomez a passé plus de 23 ans dans les cuisines de l'Elysée, à concocter divers mets pour les chefs d'État français. Aujourd'hui chef cuisinier en charge d'une vingtaine de personnes, son métier consiste naturellement à éveiller les papilles du couple présidentiel, mais également celles des invités et d'une partie du personnel. Tous les ans, près de 95 000 couverts sont servis à l'Élysée. Un travail colossal qui, au fil des années, a toujours la même saveur pour le cuisinier.  

Le 19 novembre dernier, Guillaume Gomez publiait son cinquième livre de cuisine. Appelé À la table des présidents (éditions cherche midi), il recueille les plats qui ont composé les tablées présidentielles à travers les années. De René Coty à Emmanuel Macron, le chef de l'Élysée a sélectionné avec soin les mets les plus emblématiques préparés dans cette prestigieuse cuisine. En outre, l'intégralité des droits de ce livre seront reversés à la fondation École de Félix, qui aide les enfants à sortir de la grande pauvreté, notamment à Madagascar. Pour Planet, Guillaume Gomez revient sur l'importance de l'histoire de la cuisine, sur son expérience en tant que chef de l'Élysée, et partage une recette exceptionnelle tirée de son livre. 

Guillaume Gomez : 23 ans dans les cuisines de l'Élysée

Planet. En 23 ans dans les cuisines de l'Élysée, quels présidents avez-vous eu l'occasion de servir ? 

Guillaume Gomez. Je suis rentré au service du président Chirac en juin 1997 pour faire mon service national. À l'époque, chaque garcon donnait un an de sa vie pour le service militaire et moi je travaillais dans un double étoilé Michelin à Paris, où François Miterrand mangeait toutes les semaines. C'est lui qui m'a proposé de me faire intégrer la brigade de l’Élysée, pour un au départ. Quand je suis arrivé dans les cuisines, trois cuisiniers étaient là depuis Charles de Gaulle. Cela faisait presque quarante ans qu’ils étaient là et je me demandais comment arrivaient-ils à rester aussi longtemps dans une maison ! J'avais envie de voir le monde, surtout pas de m'installer dans une routine. En fait, au palais de l'Élysée, il n'y a pas de routine. J'ai servi Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande, et maintenant Emmanuel Macron... Toujours avec la même passion, la même envie, ce sentiment de pouvoir faire son travail et son devoir. C'est au-delà de la satisfaction du travail bien fait, c'est un véritable honneur, une vraie fierté.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.