La violence faite aux femmes est une cause pour laquelle de nombreuses stars se sont engagées et militent activement. Certaines sont directement concernées puisqu'elles ont-elles-mêmes été victimes d'un mari ou petit ami violent. Portraits.
Les stars victimes de violences conjugales

Sandrine Bonnaire

Sandrine Bonnaire©France 24

Le 23 novembre dernier, l’actrice Sandrine Bonnaire participait à la marche contre les violences faites aux femmes organisée par le collectif #Noustoutes. Comme elle, de nombreuses célébrités ont également fait le déplacement pour faire entendre leur voix dans la lutte contre les féminicides.

A cette occasion, l’actrice d’A nos amour s’est confiée sur les violences dont elle a été victime il y a 20 ans de cela. “J'ai essayé de me défendre. Je suis tombé dans les pommes. Je me suis réveillé avec huit dents de cassés. J'ai craché plein de morceaux de dents, du sang, il était encore là, il m’a amené une serviette-éponge, qui s’est remplie de sang. Je suis allée me regarder dans le miroir. J’avais une ouverture”, a-t-elle expliqué à une journaliste de Quotidien.

Après son réveil, son compagnon lui aurait affirmé qu’elle s’était en réalité évanouie. “Comme il m’avait strangulée et que j’étais tombée dans les pommes, je l’ai cru sur le moment. Puis je suis allée chez le médecin et il m’a dit ‘vous avez reçu un coup, quelqu’un vous a frappé’. Donc j’ai porté plainte”, a-t-elle confié. Son compagnon en question aurait alors écopé “de deux ans de sursis seulement avec importante amende financière, 35.000 euros pour mes soins dentaires et 20.000 parce que j’étais suivie par une psychologue parce que j’étais traumatisée”.

Sur le plateau télévisé de France 24, ce 25 novembre, la star avait déjà relaté ce terrible drame : “Je suis très touchée parce que ça m’est arrivé il y a 20 ans. J’en ai très peu parlé. J’en ai parlé dans un livre que j’ai coréalisé avec deux journalistes que j’aime beaucoup, Tiffy Morgue et Jean-Yves Gaillac. C’est un livre sur mon parcours artistique, de femme. J’avais parlé de ce que j’avais subi, mais je n’avais pas dit qui c’était. Je voulais surtout parler de réparation à l’époque. Je me sentais très fragile, mais je voulais rester discrète et me protéger des médias. Je n’avais pas envie d’étaler ma vie. Je l’ai dit dans le livre de Catherine Ceylac qui est sorti au mois d’octobre À l’amour à la vie", avait-elle affirmé avant d’ajouter : “C’est un livre sur l’amour. On a parlé d’amour, toutes sortes d’amours et puis j’ai parlé d’un amour toxique. J’ai révélé que c’était un ancien compagnon avec lequel je vivais depuis quatre ans, qui m’a strangulée. Nous avons eu une dispute, il m’a attrapée contre un mur. Il m’a strangulée au point que je me suis évanouie”.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.