Après deux mois de confinement, la chanteuse Chimène Badi reprend finalement sa tournée le 28 août prochain au Festival de Saint-Marc-Jaumegarde. En fin d'année, la star sortira également un double best of intitulé "Entre Nous". Planet a recueilli les confidences de l'artiste.
Interview. Chimène Badi bientôt tournée : "J'attendais tout ça depuis très longtemps"©S.bouteiller

Sur la route depuis septembre 2019, la chanteuse Chimène Badi a été contrainte de reporter sa tournée début mars à cause des mesures de restrictions liées à l'épidémie du Covid-19. Mais que ses fans se rassurent, la star retrouvera son public le 28 août prochain au Festival de Saint-Marc-Jaumegarde. L'artiste passera également par le Casino de Paris le 11 octobre 2020. Cette fin d'année réserve également d'autres surprises pour les fans puisque le 2 octobre sort dans les bacs son double best of intitulé Entre Nous dans lequel on retrouve son duo avec Johnny Hallyday. A cette occasion, Planet a recueilli ses confidences sur cette nouvelle tournée pas comme les autres.

  • Comment s'est passé le confinement de votre côté ?

Les 15 premiers jours ont été douloureux et difficiles mais j'ai vite relativisé. J'ai essayé de profiter de ce confinement pour faire des choses que l'on n'a pas le temps de faire habituellement. Je me suis occupée de moi, de mon intérieur et j'ai pris le temps de regarder les choses. D'essayer d'avancer, d'attendre et d'être patient.

  • Vous repartez en tournée le 28 août prochain au Festival de Saint-Marc-Jaumegarde. 

J'ai hâte bien sur. J'ai fait pas mal de live pendant le confinement mais le contact avec le public c'est ce qui est essentiel et ce qui me manquait par-dessus tout. Je suis très impatiente et encore plus qu'habituellement car je commençais à partir en tournée lorsqu'on a dû rentrer en confinement. J'attendais tout ça depuis très longtemps. J'ai la chance d'avoir pu pratiquement tout reporter. Les choses prendront une dimension nouvelle et peut-être encore plus forte finalement aujourd'hui.

  •  Comment se prépare une tournée en pleine période d'épidémie ?

La production gère tout ce qu'elle peut maîtriser. À côté de cela, quand on va reprendre les spectacles en salle, on se demande comment est-ce que cela va se passer. C'est des tas de questions auxquelles pour le moment on n'a pas les réponses. Imaginer tout un public avec un masque, ça paraît très bizarre, mais s'il faut que cela soit comme cela, ça sera comme ça. On trouvera une autre façon de voir les sourires et de communiquer. J'ose espérer que les jours à venir seront plus lumineux.

  • Depuis plus d'une quinzaine d'années, vos fans vous sont toujours restés fidèles, comment expliquez-vous cela ?

J'ai un lien très particulier avec mon public car j'aime communiquer avec lui. Je pense que le public voit les choses. C'est des choses que vous ne maitrisez pas vous-même, très honnêtement. C'est une relation, en tant que femme, artiste, qui me donne un sens. C'est une relation forte. Je ne sais pas tricher, jouer des rôles et faire semblant. Je ne vais pas là où on m'attend et je ne dis pas forcément toujours ce que tout le monde dit. Pour moi, on est au même niveau, on n’est pas différent. Il n'y a pas de barrière et peut-être que le public le sent. Après, il faudrait que ce soit eux qui répondent (rires).

  • Vous sortez également le 2 octobre prochain, un double best of "Entre nous".

Je sentais vraiment qu'il y avait quelque chose à raconter aujourd'hui. La nouveauté c'est le duo Je te promets avec Johnny Hallyday. Cela n'a jamais été sur un disque et en télé. C'est le début, mon top départ. Très honnêtement c'est un double best of qui raconte l'histoire de notre rencontre avec le public et moi-même. Notre évolution, ce qu'on a vécu. Il y a beaucoup de chansons de ce double best of qui font partie de la tournée d'aujourd'hui.

  • Vous  teniez à ce que votre duo avec Johnny Hallyday y soit ?

Évidemment. Pour moi, c'était primordial. J'ai appris énormément à ses côtés. Au-delà de l'humain, de l'homme qu'il est, il y a une grande générosité chez lui. Je lui dois beaucoup. C'est une personne qui m'a marqué humainement. C'est l'idole de mon père et finalement il y a tout un chemin, toute une histoire autour de ça. J'ai rarement vu mon père verser des larmes et quand Johnny nous a quittés, ça a été toute une époque de sa vie. Johnny m'a apporté que du beau tout simplement.

  •  Comment s'annonce l'année 2020 pour les artistes français ?

C'est devenu très compliqué. Il est vrai qu'on a l'impression que la musique est reléguée à un plan plus secondaire que l'art en général. Avec le Covid derrière, c'est très compliqué car l'industrie de la musique a été vraiment très touchée on le sait et on ne sent cache pas. Ça va laisser des traces pour développer de nouveaux artistes, pour de nouvelles signatures. Mais je pense que lorsqu'on aime la musique et qu'on l'aime pour ce qu'elle est réellement au départ, je crois qu'on avance malgré tout. On s'épanouit quand même dans ce qu'on fait. S'il faut que je continue à chanter, à faire des lives à la maison car on n’a pas les moyens de faire autrement pendant encore des années, bah c'est pas grave je le ferai. Ce que j'aime par-dessus tout c'est communiquer et chanter.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.