D'après nos confrères du "Point", le chanteur Francis Lalanne est sous le coup d'une enquête depuis fin janvier. La star de 62 ans risque jusqu'à cinq ans d'emprisonnement. Planet vous dévoile les raisons.
Francis Lalanne visé par une enquête : que s'est-il passé ?© ERIC FEFERBERG / AFPAFP

Auteur d’une tribune appelant à « mettre l’Etat hors d’état de nuire »

L’inoubliable interprète du titre On se retrouvera, Francis Lalanne, fait l’objet d’une enquête préliminaire pour "provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation". Selon les informations du Point, le parquet de Paris aurait ouvert cette enquête le 27 janvier dernier après que le chanteur ai signé une tribune, publiée sur le site FranceSoir, appelant à "mettre l’Etat hors d’état de nuire".

Le 22 janvier, une tribune intitulée "J’Appelle", signée Francis Lalanne, était diffusée sur le site FranceSoir. Dans ce plaidoyer particulièrement véhément, l’interprète de La maison du bonheur estime que la "criminalisation permanente des individus que nous sommes, par les structures de l'État et les médias, est constitutive de tyrannie". Il demande alors la "destitution" du chef de l’État, Emmanuel Macron et fait appel aux services de l’armée pour "venir au secours du peuple et à faire cesser le trouble social et politique dont souffre depuis trop longtemps la nation."

D’après lui, "Le chef de l'État et son gouvernement s'essuient les pieds sur le droit républicain comme sur un paillasson." C’est pourquoi il faudrait selon lui, mettre "l'État hors d'état de nuire au peuple français" et "mettre en demeure les structures de l'État de faire cesser le trouble manifestement illicite infligé à la nation par son gouvernement."

Francis Lalanne remet en cause la gestion de la crise sanitaire par les autorités françaises qui instrumentaliseraient la pandémie pour "commettre insidieusement un coup d’État". Selon lui, "aucun élément probant" de cette crise sanitaire "ne justifie ni la mise en cause des Libertés Fondamentales, ni la mise en place des mesures liberticides". Alors pour aller à l’encontre d’un gouvernement qu’il qualifie de "totalitaire", l’artiste va encore plus loin et appel tout bonnement "à la désobéissance civique".

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.