Le chanteur Jean-Luc Lahaye est au cœur de la tourmente. Accusé de viol, il est actuellement incarcéré à la prison de la Santé depuis le 17 novembre 2021. Retour sur les secrets de la star de 69 ans.
Enfance difficile, condamnations et polémiques… Les secrets de la vie de Jean-Luc Lahaye©Cohen Magali/ABACAabacapress
Sommaire

Jean-Luc Lahaye en prison, sa fille Margaux mise en examen

De nouveaux rebondissements dans l’affaire Jean-Luc Lahaye. Alors que le célèbre chanteur de 69 ans est incarcéré depuis le 17 novembre à la prison de la santé à Paris, les choses se compliquent pour son entourage. Selon les informations du journal Le Parisien parues dans l’édition du 23 janvier, sa fille Margaux aurait été mise en examen "subornation de témoin".

Convoquée ce 24 janvier en vue de sa mise en examen, la jeune femme de 37 ans serait accusée "d’avoir fait pression sur l’une des deux plaignantes, et de l’avoir manipulée afin qu’elle disculpe son père lors d’une précédente enquête judiciaire", écrivent nos confrères. En effet, le chanteur Jean-Luc Lahaye aurait abusé de deux jeunes femmes, alors âgées de 16 et 17 ans au moment des faits.

Jean-Luc Lahaye en prison, sa fille Margaux mise en examen© abacapress

Toujours d’après Le Parisien, Margaux Lahaye aurait été tantôt menaçante, tantôt manipulatrice envers l’une des victimes et son entourage, des propres aveux de la plaignante aux enquêteurs. Entre intimidations et influence, la trentenaire aurait pourtant avoué par le passé à la police qu’elle avait agi sous la contrainte de son père. Par ailleurs, elle affirme également avoir été manipulée à son tour par le chanteur star, qui lui aurait soutenu que sa relation avec l’adolescente "était exclusivement virtuelle", ajoute le journal francilien.

Si l’avocat de Margaux Lahaye n’a pas souhaité s’exprimer sur cette affaire, nos confrères révèlent aussi que deux autres femmes, les mères des victimes, devraient être convoqués par la juge d’instruction ce 26 janvier pour "non-dénonciation de crime". Ces dernières auraient été au courant des liaisons entretenues entre leurs filles et leur idole, aujourd’hui à l’ombre. Jusqu'au jugement final de cette affaire, père et fille restent présumés innocents pour le moment.

Ce n'est pas la première fois que le chanteur et rival de Julie Piétri fait face à la justice. Le 8 janvier 2007, le chanteur a été condamné à une amende de 10 000 euros pour “atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans” lors d’un procès au tribunal correctionnel de Paris, rapporteL'Obs.

Le 11 février 2015, soit huit ans après sa première condamnation, Jean-Luc Lahaye est de nouveau interpellé pour des faits similaires par l’Office central de répression des violences aux personnes de la police judiciaire. Convoqué le 23 mars suivant au tribunal de grande instance de Paris, il est accusé de corruption de mineure aggravée par l'utilisation de communication électronique pour une proposition sexuelle à une mineure de moins de 15 ans ainsi que de détention d’images pédopornographiques, rapporte RTL.

À la suite du procès à huis clos, le tribunal correctionnel de Paris le condamne à un an de prison et ne retient pas les chefs d’accusation de proposition sexuelle sur mineur et de détention d’images pédopornographies.

Enfant de la DDASS et début de carrière

Jean-Luc Lahaye vient au monde le 23 décembre 1952 à Paris dans le Xe arrondissement de la capitale. Enfant, le chanteur est placé à la DDASS (la direction départementale des affaires sanitaires et sociales) sous le matricule 65 RTP 515. “J'ai une histoire un peu particulière parce que je n'ai pas habité avec mes parents. J'ai connu mon père quand j'avais l'âge de 12 ans, après je l'ai vu très peu de fois. Puis j'ai découvert que j'avais une soeur. J'ai aussi un petit frère de sept ans’, a-t-il confié ce 12 mai à Michel Drucker dans Vivement dimanche.

Plus tard, il se perfectionne au métier de technicien dont le rôle est de régler les machines de production à la Snecma, une société d'étude et de construction de moteurs d’aviation.

Après cela, l’interprète de Femme que j’aime est embauché comme barman dans un restaurant dont le patron Gérard Pedron deviendra par la suite son producteur. C’est à cette époque qu’il fait la connaissance de la chanteuse Dalida. De 1975 à 1979, la chanteuse lui loue un de ses appartements au dernier étage de sa résidence.

Jean-Luc Lahaye et son titre culte "Femme que j'aime"

En 1979, il sort son premier 45 tours intitulé Maîtresse, maîtresse puis un second un an plus tard, Allez viens et enfin un troisième, C’est quand l’entr’acte. Malheureusement pour lui, le succès n’est pas au rendez-vous. Ce n’est que trois ans après avoir sorti son premier 45 tours qu’il rencontre son premier succès avec la chanson Femme que j’aime. Après avoir enregistré son premier album Appelle-moi Brando en 1983, il se produit en première partie des spectacles de Linda de Suza et de Michel Leeb à L’Olympia. Grâce à ses titres Pleure pas et Papa chanteur tirés de son second album, la star renoue avec le succès.

C’est à la fin des années 80 que le chanteur rencontre un réel passage à vide. Son quatrième album passe totalement inaperçu et ses deux singles Do l’enfant d’eau et Partie sans laisser d’tendresse ne rencontrent pas le succès escompté.

Jean-Luc Lahaye revient en force au début des années 2000

 
 
 
View this post on Instagram

Après un sérieux passage à vide dans les années 90, Jean-Luc Lahaye revient sur le devant de la scène en 2004 dans l’émission de TF1 Retour gagnant. Le programme de divertissement met en lumière des chanteurs qui ont eu leur heure de gloire passée. Après avoir interprété deux titres, les téléspectateurs doivent voter pour leurs artistes préférés. Jean-Luc Lahaye remporte le plus de votes des téléspectateurs.

La même année, le chanteur sort son huitième album intitulé Gloria, le prénom de sa deuxième fille. Idole des jeunes dans les années 80, il donne de nombreux concerts à l’Olympia ainsi qu’une tournée en France et en Suisse.

De 2009 à 2012, il participe au spectacle RFM Party 80, une tournée musicale d’artistes de variétés ayant chanté des tubes dans les années 80. Dans la foulée, il joue dans le film Stars 80, sorti en octobre 2012, dans lequel il joue son propre rôle.

Côté coeur, le chanteur a eu deux filles, Margaux et Gloria avec son ex-épouse Aurélie.

Jean-Luc Lahaye et ses révélations insolites

 
 
 
View this post on Instagram

En mai 2019 dans l’émission de Michel Drucker Vivement dimanche, Jean-Luc Lahaye a fait des révélations très surprenantes sur son passé. Avant de devenir le chanteur que l’on connaît, Jean-Luc Lahaye a été le chauffeur et le garde du corps de la meneuse de revue Zizi Jeanmaire.

Un soir, la star décide de lui emprunter sa voiture et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agissait de sa Rolls Royce : “’J’ai emprunté sa voiture. J’avais les clefs, tu me diras, hein. Un soir où je l’avais raccompagnée à l’aéroport d’Orly avec son mari Roland Petit. (…) Je suis rentré garer la voiture rue de Lille, où ils avaient leur belle maison, puis une idée comme ça farfelue, j’ai pris l’autre voiture, la grosse anglaise dont tu parles, dont les initiales sont RR”.

Après avoir emprunté la voiture de son employeur, le chanteur et ses amis ont décidé d’aller boire un verre à Montmartre : “Et je suis allé me balader à Montmartre. (…) Et puis, on a dû boire quelques coups en trop et rue Gabriel, j’ai loupé le virage. (…) Et la voiture, bah évidemment, je l’ai pliée, mais entièrement. Le choc a été d’une violence inouïe”. A la suite de cet accident, il avoue avoir été viré par son employeuse étant donné que la voiture “ressemblait à une compression de César”..

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.