AFP
Alors que l'avion de la Malaysia Airlines n'a toujours pas été retrouvé, un professeur de maths pense avoir trouvé l'explication de cette mystérieuse disparition.

Docteur Goong Chen, un professeur de mathématiques appliquées à l’Université de A&M au Texas, pense avoir résolu l’énigme du vol MH370 de la Malaysia Airlines, comme le rapporte Metronews. D’après lui, l’avion serait tombé verticalement à un angle de 90 degrés avant de frapper la surface de l’océan Indien, ce qui expliquerait l’absence de débris.

Lire aussi -Crash de l’A320 : un scénario semblable à celui du vol MH370 ?

Ce mathématicien américain, qui est à la tête d’une équipe de six chercheurs venant de différentes universités, a publié la théorie qu’il soutient mi-avril sur le site American Mathematical Society. Pour mener à bien ses recherches, il a utilisé un super-calculateur pour simuler plusieurs chutes dans l’eau d’engins aériens.

Une chute à la parfaite verticale

Le scientifique est alors arrivé à la conclusion que si aucune trace du Boeing 777 n’a été retrouvée c’est parce qu’il était à la parfaite verticale lorsqu’il a frappé l’eau. L’avion se serait donc replié sur lui-même sans se briser complètement et en gardant tous ses éléments à l’intérieur comme le montre la dynamique des fluides. L’appareil aurait ensuite coulé très rapidement au fond de l’océan Indien.

"Les derniers moments de l’avion resteront un mystère tant qu’on ne retrouvera pas la boîte noire"

Toutefois, Goong Chen reconnait qu’il n’a pour l’instant aucun moyen de vérifier son hypothèse "malgré les millions de dollars investis dans sa recherche". "Les derniers moments de l’avion resteront un mystère tant qu’on ne retrouvera pas la boîte noire", a-t-il indiqué sur le site Internet.

Lire aussi -Vol MH370 : pourquoi, un an après sa disparition, les théories du complot persistent ?

Le 18 mars 2014, le vol MH370 de la Malaysia Airlines disparaissait mystérieusement. Les 239 passagers sont toujours portés disparus malgré les moyens de recherche extrêmement élaborés mis au point pour les retrouver. Plus d’un an après la disparition de l'appareil, les théories les plus folles continuent de voir le jour. Par exemple, certains considèrent qu’il ne s’est pas crashé, en raison de l’absence de débris.

Vidéo sur le même thème - Vol MH370 : Les dernières images des pilotes avant le vol