Le froid, ça conserve ! Pour preuve en Sibérie, deux vers découverts en 2015 sont revenus à la vie après avoir été congelés des dizaines de milliers d'années.

Vers congelés qui ressuscitent : comment est-ce possible ?

Le site Mashable s'en fait l'écho. Deux vers (femelles selon les scientifiques à l'origine de cette découverte) de la catégorie des nématodes ont fini d'hiberner. Plus précisément, ils sont revenus à la vie après avoir été congelés durant 42 000 années. Tel est, en substance, ce que vient de révéler une étude publiée le 16 juillet dernier par des chercheurs russes et américains. Tout droit venus de Sibérie, lesdits vers ont été découverts en 2015. Ils appartenaient visiblement à une colonie de 300 lombrics. Sauf que, comme le rapporte le Siberian Times, seules deux femelles semblaient viables.

A lire aussi : La France envahie par des vers géants de plus de 40 centimètres

Vers congelés qui ressuscitent : conservés dans du permafrost

Par permafrost, il convient de noter qu'il s'agit là d'un sol dont la particularité tient au fait d'être gelé, poursuit Mashable. Résultat des courses : les deux vers sont restés totalement inactifs durant 32 000 ans pour le premier, près de 42 000 années (41 700 ans précisément) pour le second.

Une fois précautionneusement décongelées près de Moscou, les deux demoiselles nématodes ont commencé par montrer quelques signes de vie pour, finalement, se remettre à bouger et à manger l'air de rien. La preuve, pour les chercheurs que des organismes multicellulaires peuvent survivre dans le permafrost sur le long-terme. Une typologie de sol qui, malheureusement, fond au fil des ans mais qui s'avère régulièrement étudiée de près parce que l'on y retrouve quantité d'espèces animales ou de plantes aujourd'hui disparus.

En vidéo - Et si un astéroïde géant frappait de nouveau la Terre...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.