Une prédiction du célèbre astrologue du seizième siècle mentionne la dévastation des actuels Syrie et Irak par un homme dont la description fait penser au calife de Daech.

Les prédictions du célèbre astrologue français, Nostradamus (1503-1566), ne laissent jamais indifférents. Cette fois-ci, certains chercheurs, et des admirateurs de l’astrologue, pensent que l’une de ses prédictions trouve un certain écho avec ce qui se passe actuellement dans le Proche-Orient.

Comme l’indique un article du quotidien britannique Daily Express, repéré par Direct Matin, ces passionnées de Nostradamus pensent tout bonnement qu’il aurait prédit l’ascension de l’Etat islamique en Syrie et en Irak. Plus particulièrement, l’arrivée d’un "troisième et final" antéchrist "encore plus hideux que les deux précédents combinés", et qui plongerait la planète dans une troisième guerre mondiale qui durera 27 ans. Les deux précédents antéchrists ayant été, aux yeux de certains, Napoléon et Hitler.

A lire aussiMieux que Nostradamus... Il prévoit les années 2000 en 1900

Un vilain qui va tyranniser la Mésopotamie

Publicité
Et selon ces chercheurs cités dans le Daily Express, ce troisième antéchrist ne serait autre que l’Etat islamique. Et pour ce faire, le quotidien britannique se base sur le site web d’un spécialiste de Nostradamus, Benoît d’Andrimont, qui mentionne une prophétie pour le moins troublante, sous forme de quatrain (en vieux français) : "Il entrera vilain, meschant infame / Tyranisant la Mésopotamie / Tous amis fait d’adultérine dame / Terre horrible noir de phisionomie."

Abu bakr al-Baghdadi et le drapeau de Daech ?

Or, ce présage est troublant car la Mésopotamie correspond géographiquement à la Syrie et l’Irak, les territoires occupés par Daech. Et la physionomie noire évoquée dans le poème peut faire penser soit au turban du calife Abu bakr al-Baghdadi, soit tout simplement à l’étendard noir de l’Etat islamique.

Toutefois, le Daily Express souligne que le texte de Nostradamus est assez flou et peut se prêter à de multiples interprétations. D’ailleurs, le "vilain" qui doit tyranniser la Mésopotamie a successivement été désigné comme étant l’ayatollah Khomeini ou bien Saddam Hussein ou encore Oussama Ben Laden.

Vidéo sur le même thème : #EggSmash : un oeuf pour lutter contre Daech ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité