L'union libre plus intéressante que le mariage ou le Pacs en matière de fiscalité ? Pour plus de 2,5 millions de ménages, oui. Voici pourquoi.
Impôts : pourquoi vous n’auriez peut-être pas dû vous marierIllustrationIstock

L’union légale pourrait augmenter votre facture fiscale. Alors que le mariage (ou le pacs) est habituellement considéré comme un moyen de réduire ses impôts (d’autant plus lorsque les conjoints ont des revenus très différents), pour 2,5 millions de couples, le contraire se produirait. L’Insee, dans son édition annuelle du rapport "France, portrait social", publiée le 19 novembre dernier, a en effet étudié l’effet du mariage et du Pacs sur la fiscalité des ménages. Selon les résultats, si la majorité des couples sont gagnants, 9% des ménages, paieraient moins d'impôts s'ils vivaient en union libre.

Comment expliquer ce phénomène ?

Impôts couples mariés : des gagnants mais aussi des perdants

Certes, le système d’imposition conjointe français "fait en grande majorité des gagnants": 25% des ménages mariés ou pacsés, soit 7,1 millions de foyers (principalement ceux dont les membres ont des revenus inégaux) paient ainsi moins d’impôts sur le revenu que s’ils devaient chacun payer leur part en tant que célibataire. 1,7 million de couples deviennent même "non imposables avec la conjugalisation", rapporte Le Parisien.

"La part de ménages gagnants augmente avec le niveau de vie", précise par ailleurs l'Institut national de la statistique et des études économiques.

En revanche, pour d’autres, la situation est bien différente… Si certains couples ne gagnent rien, d’autres en perdent.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : Impôts : votre taux de pourrait évoluer une nouvelle fois en janvier 2020

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.