Grand succès du ministre Gérald Darmanin, le prélèvement à la source a durablement changé la façon dont les Français gèrent leurs impôts. Cela ne veut pas pour autant dire qu'il n'y a plus rien à faire… Certains auraient d'ailleurs tout intérêt à faire un tour sur le site de l'administration fiscale dans les jours qui viennent ! Explications.
Impôts : ce que vous devez à tout prix faire avant la fin de l'annéeIllustrationIstock

Impôts sur le revenu et prélèvement à la source : ce qu'il reste à faire avant la fin de l'année

"On a récupéré 1 milliard de plus que ce qu'on avait prévu, c'est-à-dire 2 milliards d'euros supplémentaires", se félicitait Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, sur le plateau de France Inter fin septembre 2019. Il évoquait alors le prélèvement à la source, ce dispositif qui complètement chamboulé la façon dont les Françaises et les Français s'acquittent de leur impôt : à terme, a rappelé le ministre dans les colonnes du Journal du Dimanche, il devrait même faire disparaître la déclaration de revenus.

Pour autant, un tel changement n'est pas prévu pour tout de suite. Il doit se faire de façon progressive et, comme pour la suppression de la taxe d'habitation, ne concernera pas immédiatement l'intégralité des ménages…

D'ici là, rappelle Capital, les contribuables doivent toujours s'assurer de la bonne gestion de leurs impôts. Pour toutes celles et ceux qui ont décidé de moduler leur taux de prélèvement depuis l'entrée en vigueur de ce nouveau mode de collecte, cela signifie mécaniquement qu'il faut agir rapidement ! "Le taux de prélèvement est calculé sur la base de la dernière déclaration de revenu pour l'année civile. Il est possible de le mettre à jour lorsque le revenu fluctue, mais il faut le confirmer en fin d'année, pour pérenniser ce changement", fait en effet savoir la Direction générale des finances publiques (DGFIP). 

En pratique, il ne s'agit pas là d'une opération complexe : il suffit de se connecter à son espace particulier, sur le site impots.gouv.fr et de se rendre ensuite sur la rubrique intitulée "gérer mon prélèvement à la source". De là, il devient possible de sélectionner l'option "actualiser suite à une hausse ou une baisse de vos revenus". Il n'y a plus qu'à indiquer les émoluments attendus pour l'année à venir, où à les reconfirmer si la situation précédemment déclarée se confirme.

Attention ! Pour que votre nouveau taux soit pris en compte dès janvier 2020, il convient de le confirmer avant le 7 décembre 2019, qui approche à grand pas. Exception faite de quelques cas particuliers : décès, naissance, et d'une façon générale tout ce qui est susceptible d'engendrer un changement de situation familiale, que la DGFIP juge suffisamment durable pour ne pas avoir besoin d'être reprécisé.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.