Vous avez décidé de placer un peu d'argent de côté, en vue de faciliter votre départ à la retraite ou tout simplement pour jouir d'un meilleur confort de vie ? Excellente initiative ! Mais qui pourrait bien changer la façon dont vous devez déclarer vos impôts…

Comme bien des Françaises et des Français, vous vous êtes acquitté de votre devoir citoyen et avez renseigné votre déclaration de revenus. Problème : à la différence de certains citoyens, vous avez aussi choisi de faire fructifié vos économies et placé votre argent. C’est une bonne initiative, quand elle est bien menée, mais qui vous différencie mécaniquement du profil type de contribuable. Dès lors que vous percevez des dividendes et des intérêts, certaines démarches s’imposent…

Ou, du moins, des options s’offrent à vous explique Le Monde. Chaque contribuable concerné peut, s’il le souhaite, décider d’être imposé au barème progressif plutôt que de bénéficier du prélèvement forfaitaire unique (PFU) décidé par Emmanuel Macron. Il s’agit, comme Planet en a déjà parlé, de la fameuse "flat tax".

Concrètement, cette dernière  implique une ponction de 12,8% des revenus dégagés par les dividendes et les intérêts, lesquels sont ensuite complétés par des prélèvements sociaux à hauteur de 17,2%. Au total, le palier culmine donc à 30% et ne peut pas être dépassé, même en cas de forts revenus. Cependant, pour certains Français, ce n’est peut être pas le choix fiscal le plus intéressant. C’est pourquoi il est aussi possible de renoncer à la "flat tax" et opter pour un autre type d’imposition : le barème progressif.

Qui a intérêt à passer par le barème progressif de l’impôt sur le revenu ?

Tous les Français n’ont pas forcément intérêt à faire ce choix, alerte cependant le quotidien du soir. Globalement, à moins de ne pas être imposable, il est difficile de dégager une règle claire.  Et pour cause ! Selon la situation individuelle de chacun, le barème progressif pourrait s’avérer assez avantageux, ou au contraire très coûteux… Heureusement,  Bercy a prévu de prévenir les citoyens qui pourraient profiter d’une fiscalité moins douloureuse. Ce qu’il faut retenir.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.