Une fois n'est pas coutume, votre déclaration de revenus évolue. Et celle que vous êtes sur le point de recevoir vous promet un lot d'ajustements qui peuvent, potentiellement, fortement impacter votre budget.
Istock

Service à domicile : le crédit d’impôt étendu aux retraités

Commençons par une heureuse nouvelle. Depuis le 1er janvier 2017 - et tel que le rappelle le site Dossier familial - le dispositif d’incitation des foyers pour l’emploi d’un salarié à domicile n’est plus réservé aux seuls actifs mais également aux retraités. Avant cela, toute personne à la retraite avait droit à une réduction d’impôt. Or, le mécanisme s’avérait moins favorable. Ce, dans la mesure où il ne faisait, ensuite, l’objet d’aucun remboursement par le fisc dans le cas d’avantages dépassant votre impôt sur le revenus.

A lire aussi : Taux d’imposition à la source : comment le connaître dès maintenant ?

En clair, la situation se révélait nettement moins intéressante pour les retraités. Mais la donne a donc changé.

Résultat aujourd’hui : chaque contribuable (actif ou inactif) peut profiter de ce crédit d’impôt. Lequel crédit est égal à 50 % des dépenses engagées, poursuit Dossier Familial. Tout en sachant qu’un plafond de dépenses oscillant entre 12 000 et 20 000 euros en fonction des situations est toujours d’actualité concernant ce crédit.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.