A la différence des mutuelles de santé qui vous remboursent des frais liés à des soins médicaux, les assurances prévoyance permettent d'anticiper financièrement certains accidents de la vie tout en vous donnant la possibilité de rester chez vous.
Istock

Accident, dépendance… Les Français pas toujours bien couverts

Pour vous prémunir contre certains aléas de la vie, il s’avère nécessaire de faire le point sur les couvertures dont vous disposez déjà. De fait, tel que le souligne Le Figaro, les Français ne sont pas forcément toujours bien protégés en matière de prévoyance. Et pour cause, ils s’appuieraient principalement sur les régimes sociaux existant (Sécurité Sociale, complémentaire santé, etc.). Seulement voilà, lesdits régimes n’apportent pas forcément les garanties suffisantes qui vous permettent d’être parfaitement couvert en cas de coup dur.

A lire aussi : Prévoyance : 5 conseils pour bien choisir votre contrat

Que vous soyez actifs ou à la retraite, vous disposez, en effet et dans la majorité des cas, de couvertures complémentaires qui viennent renforcer les remboursements émanant de la Sécurité Sociale. Mais dès lors qu’il est question de décès ou d’invalidité, poursuit Le Figaro, les protections en question connaissent quelques limites.

Accident, dépendance… Contre quels risques se prémunir ?

L’avantage avec l’assurance prévoyance tient au fait que cela permet d’anticiper financièrement des situations délicates comme la maladie, ou l’invalidité pour vous, mais également pour vos proches. Dans le détail, les bénéficiaires perçoivent un capital ou une rente en cas de maladie et de décès d’un proche. Le but étant de permettre au bénéficiaire en question de disposer de moyens financiers suffisant pour faire face à cette situation et donc de ne pas être pénalisé. De manière générale, une assurance prévoyance est donc souscrite pendant plusieurs années au travers de cotisations mensuelles qui, au final, constituent un capital.

Au rang des assurances prévoyance les plus connues, on recense la prévoyance rente éducation qui permet de garantir, tel que son nom le suggère, le versement d’une rente afin de soutenir financièrement l’éducation d’enfants en cas de décès ou de maladie de l’un de leur parent assuré.

Une seconde assurance prévoyance bien connue n’est autre que l’assurance décès. Dans ce cas, seul le risque de décès est pris en compte.

Enfin, la plus connues de toutes, n’est autre que l’assurance obsèques. Elle vous donne la possibilité d’anticiper vos propres obsèques et d’éviter à vos proches d’avoir à subir une trop lourde pression pour financer vos obsèques. Elle ne concerne que les frais d’obsèques et n’a pas vocation à verser d’autres garanties aux bénéficiaires qui pourraient éventuellement compenser la perte financière liée au décès de l’assuré.

En vidéo - Les Français et la prévoyance

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.