Livret A : où a-t-on le plus épargné pendant la crise sanitaire ?
Les Français ont épargné des montants inédits pendant la crise sanitaire. Dans certains départements, la collecte du livret A est largement supérieure à la moyenne nationale. En voici la liste.

La crise sanitaire a eu un impact très important sur l'épargne des Françaises et Français. Le rapport annuel de l'épargne réglementée de la Banque de France fait état d'un "surplus d’épargne financière tout à fait inédit d’un montant d’un peu plus de 110 milliards d’euros à fin 2020". D'après la banque centrale, ces montants historiques s'expliquent par les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement. Les confinements, le couvre-feu ou encore les dispositifs d'aide et d'accompagnement ont permis de "préserver le pouvoir d'achat des ménages".

Relayé par Le Parisien, le rapport estime la collecte nette du livret A à 26,1 milliards d'euros en 2020, contre 14,5 milliards l'année précédente.Une tendance qui se poursuit cette année : "À la fin du premier semestre 2021, ce surplus progresse à nouveau et est estimé un peu au-dessus de 155 milliards d’euros", écrit la Banque de France.

L'épargne des jeunes a augmenté de 20,5% en 2020

Le quotidien francilien souligne que 13% des comptes concentrent "plus de la moitié des sommes", ce qui signifie que l'épargne reste très concentrée. En outre, 7% des livrets A "dépassent le plafond de 22 950 euros", ce qui correspond à 30% de l'encours total.

Les jeunes auraient profité de la crise sanitaire pour épargner : d'après Le Parisien, les moins de 25 ans possèdent 27% des livrets A, mais leur épargne a augmenté de 20,5% en 2020.

La répartition de l'épargne est également inégale sur le territoire français. Selon le rapport de l'épargne réglementée, le taux de croissance des encours du livret A s'élève à 9,2% à l'échelle nationale. Seulement voilà : quand certains départements comme l'Ariège ou le Gers ont des taux bien inférieurs à la moyenne, d'autres ont épargné des montants inédits. Dans notre diaporama, découvrez les 7 départements qui ont eu un taux de croissance des encours supérieurs à 20% en 2020.

7. Meurthe-et-Moselle

1/7
7. Meurthe-et-Moselle

En Meurthe-et-Moselle, le taux de croissance des encours du livret A en 2020 s'élève à 20,8%. Pour rappel, la moyenne nationale s'élève à 9,2%.

6. Eure

2/7
6. Eure

Dans l'Eure, le taux de croissance des encours du livret A en 2020 s'élève à 21%. Pour rappel, la moyenne nationale s'élève à 9,2%.

5. Seine-et-Marne

3/7
5. Seine-et-Marne

En Seine-et-Marne, le taux de croissance des encours du livret A en 2020 s'élève à 21,2%. Pour rappel, la moyenne nationale s'élève à 9,2%.

4. Nord

4/7
4. Nord

Dans le Nord, le taux de croissance des encours du livret A en 2020 s'élève à 24%. Pour rappel, la moyenne nationale s'élève à 9,2%.

Voir la suite du diaporama

3. Lot

5/7
3. Lot

Dans le Lot, le taux de croissance des encours du livret A en 2020 s'élève à 45,5%. Pour rappel, la moyenne nationale s'élève à 9,2%.

2. Aveyron

6/7
2. Aveyron

Dans l'Aveyron, le taux de croissance des encours du livret A en 2020 s'élève à 48,5%. Pour rappel, la moyenne nationale s'élève à 9,2%.

1. Tarn-et-Garonne

7/7
1. Tarn-et-Garonne

Dans le Tarn-et-Garonne, le taux de croissance des encours du livret A en 2020 s'élève à 50,4%. Pour rappel, la moyenne nationale s'élève à 9,2%.