Dans la nuit du 20 au 21 mars, un phénomène astral illuminera le ciel. Ne le loupez pas !
IllustrationAFP

Cette date astrale qu’il ne faut absolument pas rater : la "super Lune" est de retour

Un spectacle céleste mémorable. Pour la troisième fois de l’année, la "super Lune" est de retour dans la nuit du 20 au 21 mars. Après l’extraordinaire éclipse totale du 21 janvier et la "super Lune" du 19 février, l'astre va une nouvelle fois se distinguer pour le plus grand plaisir des passionnés d'astronomie.

Heure idéale pour l’admirer ? 2h43, heure de Paris, précise Ouest France.

Mais au juste, que désigne vraiment le terme "super Lune" ? Il se définit par la concordance entre le périgée (point le plus près de la Terre sur l’orbite elliptique du satellite terrestre autour de notre planète) et le phénomène de pleine Lune (ensemble de la surface éclairée par le soleil).

Selon la définition de l’observatoire de Paris, la Lune doit alors être positionnée à une distance inférieure à 358 000 km.

Cette date astrale qu’il ne faut absolument pas rater : une "super Lune" historique prévue en 2034

Le 21 mars, la Lune sera à environ 359 380 kilomètres de la Terre, soit un peu plus loin que celle du 19 février (à 356 761 kilomètres de distance).

La plus proche observée reste toutefois celle du 14 novembre 2016, qui se trouvait à 356 509 km de la Terre. Cela n’était pas arrivé depuis 1948 et ne devrait d’ailleurs pas se reproduire avant 2034, rappelle le Centre national d’études spatiales (Cnes).  Il ajoute que "leur diamètre est en moyenne 7% plus grand que celui de pleines Lunes classiques".

Pour en profiter, il faudra vous munir d'un télescope ou d'une paire de jumelles, et s'éloigner le plus possible des lumières de la ville.

En vidéo : Des soucoupes volantes aperçues dans le ciel varois