Prépare-t-on aussi sa retraite en période de chômage ? Quelle différence entre un trimestre cotisé et un trimestre assimilé ? Eléments de réponses.
Chômage, travail... Dans quels cas cotise-t-on pour la retraite, au juste ?

Préparer sa cessation d’activité.Les trimestres de retraite remplissent un rôle essentiel dans la carrière de toute travailleuse et de tout travailleur : ce sont eux qui permettent de bénéficier du taux plein tant attendu au moment de la liquidation des droits, après avoir mis un terme à la vie professionnelle. Parce qu’il en existe plusieurs types, ils sont acquis de diverses façons, ainsi que Planet a déjà eu l’occasion de l’expliquer. On parle dans ce cas de trimestres cotisés et de trimestres assimilés.

Les trimestres cotisés, rappelle l'organisme de protection sociale et patrimonial AG2R La Mondiale, ne peuvent-être acquis aisément : ainsi, il n’est pas possible d’en obtenir plus de quatre ans. Pour en valider un seul, il est nécessaire de percevoir un salaire soumis à cotisations et représentant au moins 150 fois le montant du Smic horaire brut. La hausse récente de ce dernier, du fait de l’inflation, n’a pas de conséquences directes sur tous les employés payés au salaire minimum. En revanche, celles et ceux qui, en temps partiel, étaient payés légèrement plus ont matière à s’inquiéter.

Trimestres de retraite : quelle différence entre l’assimilation et la cotisation ?

Les trimestres assimilés sont aussi dits "non-cotisés". Il correspondent en pratique à des trimestres "attribués gratuitement" en raison de périodes d’interruption involontaire de l’activité professionnelle, poursuit l’institution à but non lucratif. 

Une fois additionnés, ces deux types de trimestres prennent le nom de "trimestres validés". Le nombre nécessaire à acquérir pour prétendre au taux plein dépend de l’année de naissance du travailleur concerné.

1 - Les trimestres validés par le travail

1/6
1 - Les trimestres validés par le travail

Le travail est l’unique façon de valider des trimestres de cotisation retraite. Tout type de travail est comptabilisé : il faut donc s’assurer que les stages, les éventuels jobs d’été ou job étudiants ont également été pris en compte, de même que toutes les périodes d’alternance ou d’apprentissage. Dans certains cas, il est même possible de racheter les points correspondant à ses études.

2 - Les trimestres assimilés en raison du chômage

2/6
2 - Les trimestres assimilés en raison du chômage

Plusieurs périodes non travaillées permettent l’obtention de trimestres non-cotisés. Parmi les circonstances donnant droit à de tels trimestres de retraite, dans le régime général des salariés au moins, figure le chômage. La recherche d’emploi n’en demeure pas moins un poids pour la carrière, en cela qu’elle vient souvent minimiser le salaire annuel moyen, sur lequel sera calculé la pension, in fine.

3 - Les trimestres assimilés en raison de la maladie

3/6
3 - Les trimestres assimilés en raison de la maladie

Le chômage n’est pas la seule circonstance permettant l’obtention de trimestres non-cotisés. La maladie est aussi éligible, dans le régime général. Cela passe cependant par un arrêt décerné par un professionnel.

4 - Les trimestres assimilés en raison du service militaire

4/6
4 - Les trimestres assimilés en raison du service militaire

Servir son pays ouvre également droit à des droits à la retraite. Cependant, il ne s’agit là non plus que de trimestres assimilés et non cotisés. C’est important car cela signifie qu’ils ne peuvent être utilisés pour gonfler le montant de la pension en profitant d’une surcote, si l’on a déjà obtenu le temps plein.

5 - Les trimestres assimilés en raison de la maternité

5/6
5 - Les trimestres assimilés en raison de la maternité

La maternité est l’une des raisons pour lesquelles la carrière des femmes apparaît souvent plus hachée que celle des hommes (c’est cependant loin d’être la seule). Elle est donc indemnisée pour éviter qu’elle ne représente un poids trop important pour les travailleuses. Notons d’ailleurs que l’éducation prodiguée aux enfants peut également ouvrir l’accès à une majoration du nombre de trimestres de retraite.

6 - Les trimestres assimilés en raison d’invalidité

6/6
6 - Les trimestres assimilés en raison d’invalidité

Dernier motif d’obtention de trimestres non-cotisés : les éventuelles périodes d’invalidité (à la suite d’un accident ou inhérente à la condition des travailleuses et des travailleurs concernés). 

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.