Ce mécanisme ne cesse de faire débat. À quelques jours du mouvement de grève reconductible contre la réforme des retraites, le Premier ministre est revenu à huis clos, devant les parlementaires de la majorité, sur les limites de cette modalité.
Sommaire
Réforme des retraites : la clause du grand-père définitivement enterrée par Edouard Philippe ?AFP

La piste de la clause du grand-père abandonnée ? À en croire le discours tenu ce mardi 26 novembre au soir par Edouard Philippe devant les parlementaires de la majorité, celle-ci pourrait en effet être écartée du sujet controversé de la réforme de la retraite. Si cette modalité de mise en œuvre fait débat au sein de l’exécutif, deux jours après avoir reçu les partenaires sociaux menaçant une grève reconductible dès le 5 décembre, le Premier ministre a, huis clos, exposé les limites de ce mécanisme. Un moyen de mettre fin à la cacophonie gouvernementale ?

Clause du grand-père : que prévoit-elle précisément ?

"Appliquer la réforme aux nouveaux entrants sur le marché du travail". Ce scénario, consiste à repousser l'application de la réforme suffisamment loin pour que la plupart des personnes ne soient pas concernées. La réforme viserait donc ici seulement les jeunes arrivant sur le marché du travail à partir de 2025 ; ce qui signifie qu’ils sont encore, à l’heure actuelle, au lycée.

En septembre dernier, Edouard Philippe n’y semblait pas défavorable. Il annonçait d’ailleurs devant le Conseil économique social et environnemental un possible recul de la réforme des retraites : "Je n'ai aucun tabou. Peut-être le nouveau système ne devra-t-il s'appliquer, pour certains régimes, qu'à des personnes plus jeunes, plus éloignées de la retraite". Il avait alors mandaté le haut-commissaire pour la réalisation, secteur par secteur, de diagnostics partagés.

Il semblerait aujourd’hui qu’il ait changé d’avis…

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.