La question reste au centre du débat : la pénibilité d'un métier permettra-t-elle à un actif de partir plus tôt à la retraite ? Sur quels critères cette notion reposera-t-elle ? Faisons le point.
Réforme des retraites : comment définit-on un métier pénible ?IllustrationIstock

Comment la pénibilité au travail sera-t-elle prise en compte dans le futur régime universel ? Jusqu’à présent, après plusieurs évolutions réglementaires, l’ordonnance n° 2017-1389 du 22 septembre 2017 regroupaient 10 facteurs de risques, scindés en trois grandes catégories : 

  1. les contraintes physiques marquées : soit les métiers avec de la manutention (1), les métiers soumis à des vibrations (2) ou nécessitant une posture pénible (3).
  2. l’environnement physique agressif : l’exposition aux agents chimiques dangereux, dont les poussières et les fumées (4), les activités exercées en milieu hyperbare (5), les températures extrêmes (6) et le bruit (7).
  3. certains rythmes de travail : l e travail de nuit (8), le travail en alternance (les fameux 3/8) (9) ainsi que les gestes répétitifs (10).

Or, l'ensemble de ces critères ne seront plsu comptablilisés lors de l’entrée en vigueur de la réforme des retraites.

Dangerosité d’une profession : des critères supprimés ?

Si le gouvernement se veut rassurant en indiquant que lorsque le métier est difficile, le salarié pourra toujours partir plus tôt à la retraite, dans les faits, certains pourraient être lésés. En effet, comme le note franceinfo, sous la pression du patronat, ces 4 critères de pénibilité vont être supprimés.

  • le port de charges lourdes (manutention manuelle)
  • la présence et la manipulation d'agents chimiques
  • les vibrations
  • les postures pénibles et/ou douloureuses

Il n’en resterait donc que 6 (température, bruit, travail de nuit, répétition des tâches, rotations en trois-huit...). Ainsi, si un déménageur (actuellement affilié au régime des chauffeurs de poids lourds et dont le métier est jugé pénible) peut partir à la retraite à 57 ans, il ne bénéficiera pas d’une retraite anticipée dans le régime universel. Les métiers hospitaliers tout comme les conducteurs RATP non plus. La réforme doit corriger cela, d’après la CFDT.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : Réforme des retraites : les dates pour les principales mesures

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.