Chauffage : les meilleures astuces pour profiter des beaux jours et économiser gros en hiver
Hiver comme été, il est possible de réaliser des économies d'énergie sur le chauffage. Pour cela, il faut être prévoyant et adapter son comportement. Voici ce que recommande les experts.

Le chauffage pèse lourd sur la facture d'électricité. En hiver, 70% des dépenses énergétiques d’un foyer sont en effet consacrées au chauffage. Coût annuel moyen en appartement ? 1 162 euros, selon le site Quelle Energie, service internet de conseil en économies d'énergie indépendant gratuit et personnalisé. "La consommation annuelle dépend du niveau d’isolation de votre logement ainsi que de vos habitudes de consommation", assure Audrey Zermati, directrice stratégie d'Effy, société spécialisée dans la rénovation énergétique. D’après Direct Energie, elle se monte en général à environ 110 KWh par mètre carré.

Chauffage : misez sur des équipements de qualité

Une famille logeant dans une maison de 120 m² et utilisant un système de chauffage électrique consomme en moyenne 18 850 kWh d’électricité par an. En fonction du fournisseur d’énergie, de l’offre et des équipements de chauffage, le coût varie alors, en 2020, entre 2 150 et 2 700 euros.

Pour réduire la note, il faut avoir de bons appareils, appliquer les bons gestes et réaliser quelques travaux de rénovation énergétique si nécessaire, durant l’été. Afin d’économiser sur vos factures d’hiver, il convient en effet d’être prévoyant, durant les beaux jours.

Profitez-en pour revoir vos équipements. Vous récolterez le fruit de vos efforts cet hiver. En plus d’utiliser des ampoules basse consommation, des multiprises avec interrupteur, ou autres prises avec minuteur, misez sur l’isolation, et autres éléments. Découvrez-les dans notre diaporama ci-dessus.

Astuce n°1 : optez pour l’installation d’une climatisation réversible

1/5
Astuce n°1 : optez pour l’installation d’une climatisation réversible

Très pratique pour éviter le suréquipement, la climatisation réversible produit non seulement du chauffage en hiver et de l’air frais en été, mais aide également à réduire la facture d’énergie. "Aussi appelée pompe à chaleur air-air, la clim réversible est ce qu’il y a de mieux", nous assure Audrey Zermati, directrice stratégie d'Effy. Elle a en effet l’avantage de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Astuce n°2 : entretenez vos équipements

2/5
Astuce n°2 : entretenez vos équipements

Chaudière, chauffage… "Pensez à entretenir annuellement vos équipements durant l’été, afin d’être tranquille à la rentrée", conseille l’experte. L’entretien garantit en effet un bon confort thermique à la saison froide, de l’économie d’énergie, et une meilleure longévité de l’appareil. Les professionnels du secteur n’étant pas surcharger à cette période, vous pourrez obtenir un rendez-vous rapidement.

Astuce n°3 : privilégiez les bons appareils grâce à l’étiquette énergie

3/5
Astuce n°3 : privilégiez les bons appareils grâce à l’étiquette énergie

Chauffage, climatisation… Vous devez renouveler vos équipements énergétiques ? Aidez-vous de l’étiquette énergie, en vigueur depuis 2013, pour les choisir. 

"Cette étiquette obligatoire représente la performance de l’équipement ainsi que sa consommation énergétique. Que ce soit pour l’achat d’un climatiseur ou pour tout autre appareil, privilégiez donc les étiquettes énergétiques de classe A et +", préconise Quelle Energie.

Astuce n°4 : misez sur l’isolation

4/5
Astuce n°4 : misez sur l’isolation

Dans une maison mal isolée, 25 à 30% de la chaleur s’évapore par le toit, 20 à 25% par les murs et 10 à 15% par les fenêtres, selon les données de l’Ademe. L'experte d'Effy confirme en effet qu'une mauvaise isolation est le "1ᵉʳ poste de perdition de chaleur, fraîcheur et d'énergie". Profitez donc de l’été pour installer des fenêtres à double vitrage si vous n’en avez pas ou encore pour isoler votre toiture.

En faisant réaliser ce type de travaux par une entreprise certifiée "RGE" (Reconnu Garant de l’Environnement) dans votre résidence principale, vous pourrez bénéficier d’une réduction de 30% sur les dépenses engagées grâce au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Il est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro.

Voir la suite du diaporama

Astuce n°5 : effectuez vos travaux de rénovation énergétique

5/5
Astuce n°5 : effectuez vos travaux de rénovation énergétique

"Profitez de l’été pour effectuer des travaux plus importants. Cela vous permettra de diminuer les pertes de chaleur et aura pour effet de réguler la température, hiver comme été", indique Audrey Zermati.

"Attention toutefois, prévoyez vos travaux d’isolation, avant de changer votre vieille chaudière. Cela afin d’éviter qu’elle ne consomme trop", ajoute-t-elle.