Le doyen du PAF est très riche. Mais il ne doit pas son succès financier qu'à ses émissions, si cultes soient-elles...
AFP

Michel Drucker : ce business très lucratif en plus de ses émissions

Ce n’est un secret pour personne : Michel Drucker est riche. Très riche même. Il possède deux au moins deux demeures d’exceptions et, tout cumulé, le chiffre d’affaire de ses deux sociétés dépasse les 11 millions d’euros en 2017. Même s’il ne figure pas dans le top 10 des animateurs les plus rentables du paysage audiovisuel français (PAF), il compte parmi les plus fortunés comme l’avait déjà indiqué Planet.

A lire aussi :VIDEO Fortune de Michel Drucker : mais pourquoi gagne-t-il autant ?

Publicité

Ce qui surprendra peut-être davantage, c’est que l’argent que perçoit Michel Drucker n’est pas seulement le fruit de ses émissions, d’ailleurs en perte de vitesse. Il a également monté un business très lucratif, rapporte Capital, qui s’attarde sur sa fortune dans son édition papier de juillet 2018. En effet, le doyen du PAF gère les plateaux du Studio Gabriel (430m², 5m de hauteur sous passerelle, capable d’accueillir entre 350 et 500 spectateurs).

Publicité

S’il n’en est pas propriétaire à proprement parler, il demeure l’exploitant des lieux. Ce faisant, il peut y tourner ses émissions avant de louer le studio à d’autres producteurs, comme il le fait notamment avec Laurent Ruquier pour l’émission On n’est pas couché. Par ailleurs, des conventions d’entreprises y seraient organisées, ajoute Capital. Au total, cette activité particulièrement rentable à généré 18,6 % des profits du vétéran du PAF, lors du dernier exercice publié, explique le journal. 18,6 % de la somme que perçoit l’animateur, une fois que son chiffre d’affaire (11 millions d’euros en 2017) a été allégé par les dépenses. En moyenne, la marge de sa société de production DMD, affiche une marge "rondelette", de 7 à 11% selon les années.

Michel Drucker : comment il a pu s'offrir l'un des avions les plus luxueux de France

D’après Capital, la retraite de Michel Drucker est assurée… S’il décide de la prendre un jour. Avec tout cet argent, il a d’ailleurs décidé de s’offrir un petit bijou de technologie à un million d’euros : le Diamond Aircraft, un avion que seules onze personnes possèdent en France. D’après Pierre Pelletier, le distributeur pour le marché français, c’est un "six-places d’une autonomie de 2 200 kilomètres, très économe en carburant et peu polluant". C’est le premier avion de l’animateur, plus habitué à piloter des hélicoptères. Toutefois, il a déjà passé son brevet de pilote à Avignon, où demeure son luxueux véhicule. "C’est un vrai pilote. Pas un de ceux qui achètent un avion pour faire le cake à côté d’un professionnel", estime le distributeur.