En termes de gestion de patrimoine, il est important de réfléchir et planifier avec plusieurs coups d'avance. Certaines étapes sont parfois difficiles à anticiper…
IllustrationIstock

Patrimoine : faut-il se méfier de la soixantaine, ce dangereux cap ?

Les Françaises et les Français n’ont de cesse de retarder leur départ à la retraite. En moyenne, la cessation d’activité se faisait autour de 62,7 ans 2018, soit deux mois de plus qu’en 2017, rappelle Le Figaro. Le nombre de retraités progresse aussi : en 2018, ils étaient 666 423 à quitter la vie professionnelle, soit 5,3% de plus que l’année précédente.

Pour autant, d’une façon générale, ils vivent aussi plus vieux. Et c’est en partie pour cela que la soixantaine constitue un cap important, sinon essentiel, en termes de gestion de patrimoine. "A moins de dix ans avant la fin de la vie active, il faut mettre son patrimoine à l’abri pour qu’il serve des revenus réguliers pendant dix, vingt, trente ans ou plus", expliquait Olivier Farouz (Arca Patrimoine), dans les colonnes du quotidien il y a quelques années.

Aujourd’hui, c’est plutôt plus que trente ans, comme l’explique Philippe Baillot – professeur-associé à Paris II et auteur de plusieurs ouvrages sur la gestion de patrimoine –, dans les pages de Capital. "Ainsi, un couple traditionnel, âgé de 60 ans, a-t-il 25% de ‘chances’ de voir un de ses membres être centenaire", assure-t-il. Et lui de pointer du doigt que la longévité n’est pas une question neutre quand on discute ressources financières.

"Aussi, sur le plan de l’organisation patrimoniale, importe-t-il d’envisager toujours l’économie de solutions viagères, voire de couvertures d’assurance tant le coût de la prévoyance s’avère modéré", recommande-t-il. Il identifie également quelques pièges à éviter pendant la soixantaine pour pouvoir jouir d’une fin de vie plus sereine.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : À quoi servent vos impôts ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.