L'emblématique animatrice de "Frou Frou", qui vient de participer à l'émission "L'aventure Robinson" aux côtés d'Amir, ne serait pas si riche que l'on pourrait le présager. Loin de là. 

Christine Bravo est-elle pauvre ? La retraite s'annonce compliquée

L'hiver dernier, l'animatrice star des années 90 faisait une révélation dans l'émission de Thierry Ardisson "Salut les Terriens". Elle indiquait, qu'une fois à la retraite, elle ne percevrait que 1 000 euros de revenus par mois, relate Le Parisien. "Mille euros par mois, je sais très bien qu’il y a des gens qui vivent avec ça par mois, mais vous allez pas me dire qu’ils vivent bien", avait-elle indiqué à ce moment là. "Alors que j’ai travaillé toute ma vie !".

A lire aussi : Hanouna, Ruquier, Reichmann... Les salaires hallucinants des animateurs TV

Mais ce que Christine Bravo – qui anime actuellement Sous les jupons de l’histoire sur Chérie 25 – est sur le point de préciser par la suite ce soir de février 2018 permet, peut-être, de comprendre son actuelle situation. Face à Thierry Ardisson, elle finit par expliquer qu'elle a travaillé durant des années "au noir" et qu'elle a perçu un certain nombre de règlements par cash lors de ses premières collaborations avec Thierry Ardisson justement.

"Il y a prescription, c’était il y a longtemps, au début des années 1990", a tenu à souligner l'intéressé. Ce à quoi Laurent Baffie a répondu, amusé : "Un petit contrôle s’impose". "Elle était coproductrice à 50 % et disons qu'on lui remboursait généreusement ses frais. Elle s'est ensuite acheté un appartement. Je n'ai aucune responsabilité dans ses problèmes financiers", a précisé Thierry Ardisson dans un communiqué diffusé juste après l'émission.

Christine Bravo est-elle pauvre ? Son incroyable reconversion

A 62 ans, Christine Bravo a décidé de prendre le taureau par les cornes pour parvenir à boucler ses fins de mois, notamment lorsque l'heure de prendre sa retraite adviendra. En attendant, elle a choisi de se lancer dans un projet qui se situe à 1 000 lieues de ce que l'on connait d'elle. Si elle avait déjà, à plusieurs reprises, émis le souhait de changer de vie, c'est visiblement pour bientôt. Celle qui s'est récemment dite fauchée et payée "au noir" dans les années 90, aurait trouvé un nouveau filon pour se remettre à flot : lancer des croisières culturelles historiques.

"J’ai proposé un projet culturel et le dossier est passé", a-t-elle confié au magazine Purepeople. "J'ai acheté mon bateau, c'est un super van craft qui est garé au port de l'Arsenal. À partir de septembre, je suis toute la journée sur mon bateau. Voilà mon nouveau métier. Le projet s'appelle Sous les jupons de la Seine et de ses canaux".

Reste à savoir si ledit projet sera ou non couronné du succès...

En vidéo - La très surprenante nouvelle carrière de Christine Bravo

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.