Le chanteur Renaud a plusieurs fois connu le succès, en France. De quoi constituer un patrimoine digne de Crésus ? Il affiche, en tout cas, plusieurs millions d'euros…
AFP

Les millions de Renaud : une traversé du désert avant un retour en grâce ?

Il revenait de loin, souligne Le Point. Pourtant Renaud Séchan – ou tout simplement Renaud – fait partie de ces chanteurs qui ont tenu le haut du pavé en termes de revenus, en 2016. Son dernier album à succès, Rouge Sang, remontait à 2006. Dix ans plus tard, en novembre 2016, il sort Renaud, aussi appelé Toujours debout.

A lire aussi : Line Renaud, Alain Delon, Brigitte Bardot… Pour qui ont voté les stars ?

C’est le carton incontestable : le disque se vend à 730 000 exemplaires et permet à l’auteur-compositeur-interprète de renouer avec des succès comparable à ceux de Putain de camion (780 000 exemplaires). Il enchaîne avec un album live sorti le 1er décembre 2017 : Phénix Tour, qui retrace la tournée homonyme. Celui-ci se vend à plus de 700 000 exemplaires, d’après Capital  et ses tubes attirent près de 300 000 fans dans tout l’Hexagone. Au total, sur l’année 2016, l’artiste n’engrange pas moins de… 6,5 millions d’euros.

Toutefois le patrimoine de Renaud ne se limite pas à ses seuls gains. Il possède également une impressionnante bâtisse à l’Isle-sur-la-Sorgue, une commune située dans le Vaucluse (Provence-Alpes-Côte-d’Azur). Comme l’indique le journal France Dimanche, la demeure appartenait à son oncle et le chanteur y séjournait, enfant. Il l’a rachetée, rénovée et agrandie depuis, avec l’aide de son ancienne compagne, Romane Serda.

Renaud a aussi été propriétaire, comme le soulignait Le Parisien en 2002, d’un "immense appartement parisien", dans lequel il a notamment reçu feu son frère, l’écrivain, journaliste et parolier Thierry Séchan.

Les millions de Renaud : une relation à l’argent très conflictuelle ?

C’est Thierry Séchan, retrouvé mort le 9 janvier 2019 à Paris, qui évoquait le rapport tumultueux de son frère à l’argent.

Renaud et ses deux frères – Thierry et David – sont issus d’un milieu modeste : sa mère vient d’une famille de miniers du Nord tandis que son père est professeur comme le rappelle le magazine Voici. A l’adolescence, le chanteur embrasse d’ailleurs des mouvances maoïstes et trotskistes – assez éloignées de celles qui ont aujourd’hui son soutien, comme l’expliquait Planet. Selon son frère aîné, les sommes que gagne le compositeur lui "brûlent les doigts". "Il voulait tout dépenser immédiatement. L’argent sera toujours pour lui un problème. Il n’est pas très fier d’en gagner", poursuivait Thierry Séchan, au micro de France 2.

"Mon éducation protestante ne m’a pas aidé à assumer la réussite et l’argent. Chez moi, on n’en avait pas. Donc quand j’en ai eu, on me l’a reproché. Pourtant, ce fric, on le vole pas, on n’exploite personne, on bosse dur", avait pour sa part déclaré Renaud, dans une interview accordée à Paris Match (version papier) reprise par le magazine people.

En 1992, alors qu'il tournait dans Germinal pour Claude Berri, il vit très mal la différence de salaire entre les acteurs – dont il fait partie – et les figurants poursuit Voici. Il est même "scandalisé" parce qu'il touche par rapport à eux et décide d'agir en leur faveur. Pétition, sabotage, il envisage plusieurs moyens pour faire céder la production jusqu'à ce que les figurants eux-mêmes le poussent à se rétracter.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.