Voici ce qu'il faut savoir pour enchérir au juste prix, c'est-à-dire sans se faire estamper.
Istock

Curiosités, vins, mobilier, tableaux, argenterie, immobilier, voitures…. tout se vend et s’achète aux enchères. Si elles permettent de faire de bonnes affaires, ces ventes comprennent aussi des "rossignols".

Mieux vaut ne pas se tromper : il est possible, mais compliqué de se retourner contre le vendeur, par exemple si on découvre un vice caché sur véhicule d’occasion revendu à l’issue d’une LOA (location avec option d'achat). Aussi est-il préférable d’identifier préalablement les pièges dans lesquels on peut tomber lors d’une "vacation" (vente) afin d’éviter les complications.

Gare à la tromperie sur la marchandise

Le premier piège concerne la tromperie sur la marchandise. Les objets présentés sur les photos peuvent faire l’objet d’une présentation flatteuse. Selon la formule populaire, on "embellit la mariée". Avant que la vente commence, une exposition des objets est organisée, le plus souvent 24 heures avant que le commissaire-priseur entre en piste. C’est l’occasion de vérifier la valeur des objets. Plusieurs critères, dont la rareté, la qualité esthétique et la provenance des objets sont à prendre en compte.  En cas de doute, le commissaire priseur ou son "clerc" sont là pour fournir des réponses aux acheteurs.

Attention : les ventes au plus offrant, que réalisent des sites spécialisés comme eBay s’assimilent à des opérations de courtage, sans adjudication. Il ne s’agit pas de ventes aux enchères traditionnelles. C’est le vendeur qui "expertise" le bien mis à l’encan. L’acheteur ne dispose donc pas des mêmes garanties qu’avec une vacation en salle des ventes où tous les objets sont examinés par des professionnels.

 

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : Témoignage : une Française vend sa virginité aux enchères

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.